VIDÉO. Incroyable. L'Airbus A320 qui avait atterri en urgence dans un champ va redécoller depuis le même champ

Perdu au milieu de la Sibérie, un Airbus A320 se prépare à redécoller après un atterrissage d'urgence dans un champ en septembre 2023. Ural Airlines examine attentivement les options pour remettre en vol cet avion, tandis que les experts confirment que les moteurs ne nécessitent pas de réparation.

Entouré d'une clôture, dans un champ perdu au milieu de la Sibérie, l'Airbus A320 (RA-73805) se prépare à redécoller. L'annonce a été faite par Ural Airlines, sur sa chaîne Telegram. La compagnie aérienne examine actuellement les options pour permettre le décollage de cet appareil contraint d'effectuer un atterrissage d'urgence dans un champ près de Novossibirsk, le 12 septembre 2023.

Lors d'une inspection de l'état de l'avion, les spécialistes ont déterminé que les moteurs de l'appareil ne nécessitent pas de réparation : "Des études ont montré que les moteurs ne nécessitent pas de remise à neuf. La section de passage du moteur a été débarrassée de la terre et de la paille, ce qui a été confirmé par des inspections répétées. Un examen approfondi de la structure de l'avion et une préparation au stockage sont en cours" explique Ural Airlines. 

Démontage des sièges pour alléger l'avion

Plusieurs options pour décoller l'avion du terrain sont envisagées en attendant "des essais des trains d'atterrissage, de tests des composants et des études complémentaires de conception de l'avion". La compagnie prévoit également "le démontage des sièges pour alléger l'avion." 

Les experts estiment que l'avion pourrait rester sur place jusqu'au printemps, avec des mesures de sécurité en place pour le protéger.

Le 12 septembre, à court de carburant en raison d'une panne du système hydraulique, l'équipage du vol U6-1383 d'Ural Airlines, avec 167 personnes à bord, dont 6 membres d'équipage et 23 enfants, avait été contraint d'atterrir dans un champ près de Novossibirsk.

La longueur de la piste de l'aéroport d'Omsk était insuffisante pour permettre un atterrissage...

Cet atterrissage en urgence est l'une des conséquences indirectes de la Guerre en Ukraine.

Depuis le début du conflit, les livraisons de pièces détachées d'Airbus vers la Russie sont interdites. Pour entretenir et réparer ses appareils, la Russie s'emploie donc essentiellement au démontage et au recyclage de ses avions. Loin d'être une solution sans danger. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité