Jardins et sécheresse. Ce qu'il faut faire pour sauver les plantes après cet été de canicule

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lola Bernal et Emmanuelle Gayet

Cette année, la sécheresse a fragilisé la santé de nos plantes. Pour tenter de les sauver, Guillaume Adam, jardinier, vous propose trois astuces simples à réaliser. C'est simple, facile et par cher.

Cette année, l'été était particulièrement chaud et sec pour nous, mais aussi pour nos plantes. Ce sont peut-être elles qui ont le plus souffert de la chaleur. Aujourd'hui, Guillaume Adam, jardinier, vous propose trois astuces pour sauver les sauver après la sécheresse inédite de cet été. 

Comme tout être vivant, les fleurs, les arbustes et les arbres ont besoin d'eau. Or ces derniers mois, elle a fait cruellement défaut. En France et aussi en Occitanie, la sécheresse est intense. Alors, comment éviter à nos plantes de continuer à souffrir de la sécheresse, voici trois astuces simples à réaliser : 

Gratter la terre 

Grattez ! Avec de bons outils, mais allez-y, grattez ! Gratter la terre va vous permettre de laisser l'eau de pluie s'infiltrer autour des racines.  Car après une longue période sans pluie, la terre devient dure comme du béton et l'eau a plus de mal à s'y infiltrer.

Gratter la terre aux pieds des plantes va favoriser la pénétration de l'eau dès qu'il y a l'orage que l'on attend ou bien la pluie.

Guillaume Adam

Pour se faire, grattez à la surface. Il suffit de casser les quelques premiers centimètres de terre pour éviter l'effet de ruissellement et permettre à l'eau de rentrer.

Surfacer 

Surfacer ? Quésaco ?

Après avoir retiré la terre que l'on a en surface du pot, il faut ajouter un peu de terre fraîche ou bien de compost. 

Cela va véritablement aider la plante. Le surfaçage augmente la capacité de rétention d'eau.

Guillaume Adam

L'objectif premier est de conserver l'humidité mais le surfaçage a bien d'autres avantages. Il permet aussi de stimuler la croissance de la plante. La nouvelle couche de terre va soutenir la floraison à venir. Car elle est riche en oligoéléments et minéraux dont se nourrit la plante.

Pailler 

Si vous n'avez pas surfacé, Guillaume Adam vous propose de pailler. Le principe est simple.

Pailler, c'est couvrir cette surface que l'on a gratté avec de l'écorce de pin ou des feuilles mortes.

Guillaume Adam

La paillage permet d'éviter les phénomènes d'évaporation trop rapides. Lorsqu'il va pleuvoir, l'eau va pouvoir s'infiltrer correctement et la terre ne sèchera pas immédiatement. Une certaine fraîcheur sera conservée et la plante pourra s'hydrater comme elle peut. 

Rappelons qu'il est mieux pour les sols de réaliser un paillage naturel. Utiliser des toiles plastiques comme paillages est réellement nocif pour la vie des sols. 

Ces trois astuces vous permettront de patienter avant pouvoir à nouveau arroser vos plantes. 

Attention à l'utilisation de l'eau, des restrictions existent toujours dans certains départements

Si l'arrosage reste encore restreint dans certains départements de la région Occitanie, nous vous invitons toutefois à vous rapprocher de votre préfecture de département pour en connaître tous les détails. 

Pour le moment, il est vrai qu'il est toujours difficile d'arroser ses plantes. Cependant, les orages arrivent et la pluie est un plus présente. Profitons de l'eau de pluie et des orages pour remédier au problème comme on peut.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité