• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Des jeunes provoquent les forces de l'ordre dans le quartier du Capitole à Toulouse

Au centre-ville de Toulouse, des tensions entre jeunes et forces de l'ordre ont été constatées ce mercredi en début d'après-midi. / © F3 Occitanie
Au centre-ville de Toulouse, des tensions entre jeunes et forces de l'ordre ont été constatées ce mercredi en début d'après-midi. / © F3 Occitanie

Autour de la place du Capitole, des rassemblements spontanés de plusieurs dizaines de jeunes ont eu lieu au centre-ville de Toulouse en début d'après-midi. Quelques tensions ont éclaté avec les forces de l'ordre. Le marché de Noël a été fermé 45 minutes "par précaution", selon les organisateurs.

Par Delphine Gerard

Ce mercredi 5 décembre en début d'après-midi, des groupes spontanés de plusieurs dizaines de jeunes se sont déplacés au centre-ville de Toulouse. D'abord localisés au Capitole, ces petits groupes ont joué au chat et à la souris avec les forces de l'ordre. Au moins une bombe de gaz lacrymogène a été lancée par les policiers près de la place du Capitole. Les groupes se sont ensuite déplacés vers Jeanne d'Arc puis place Jean Jaurès.

"Par précaution", le marché de Noël a fermé une quarantaine de minutes, selon le responsable. Les chalets ont finalement rouvert vers 15 heures. La circulation du tramway a aussi été partiellement interrompue dans la matinée pour  des questions de sécurité, selon Tisséo. Elle a repris normalement à la mi-journée.

Mardi, la manifestation de lycéens dans le centre de Toulouse a réuni 500 lycéens selon la Préfecture, 2500 dans toute la Haute-Garonne. Elles ont donné lieu à plusieurs débordements : 1 jeune de 17 ans a été sérieusement blessé au visage par un retour de flamme et 4 policiers ont été blessés par des jets de projectiles. 20 interpellations ont eu lieu dans la journée de mardi.
 

Sur le même sujet

Festival Film Politique Carcassonne scolaire étudiants

Les + Lus