L'agriculture bio en crise : la région Occitanie lance un nouveau plan de développement et de soutien au secteur

Alors que le marché de l'agriculture biologique en France a connu une année difficile en 2022, marquée par une baisse significative des ventes, l'Occitanie veut conserver sa place de première région bio de France. Le 18 septembre 2023, sa présidente, Carole Delga a annoncé un plan de développement visant à renforcer et à soutenir le secteur en période d'inflation.

L'Occitanie, première région bio de France en termes de surface agricole, fait fi des difficultés du secteur. Le 18 septembre 2023, la région a annoncé l'adoption d'un nouveau plan de développement afin de permettre aux producteurs de faire face notamment à la baisse de la consommation des produits bio.

300M€ de crédits FEADER et État qui seront mobilisés sur la durée du plan (soit 60 M€ par an).134 M€ de crédits régionaux et de fonds européens FEADER, gérés par la Région, sont prévus sur la période pour accompagner des projets en faveur du développement du bio.

Des objectifs revus à la hausse

A travers ce nouveau plan de développement l'Occitanie s'engage à augmenter la conversion des terres agricoles à l'agriculture biologique, visant à passer de 20% en 2022 à 25% d'ici quatre ans. L'initiative vise à mantenir la position de la région en tant que pionnière dans le domaine de l'agriculture biologique en France. 

Plusieurs mesures visent également à booster la consommation alimentaire bio au sein des ménages de la région. L'objectif est de doubler la part du bio dans la consommation alimentaire, passant de 6% à 12%. "encourager l’agriculture biologique c’est préserver nos écosystèmes, notre santé et nos paysages, ce nouveau Plan Bio est une réponse politique ambitieuse aux difficultés rencontrées
par nos agriculteurs, qui chaque jour font le choix de cultiver leurs terres avec des méthodes plus respectueuses de l’environnement" affirme la présidente de région Carole Delga. La filière est lourdement impactée par l'inflation, notamment dans le domaine de l'énergie. "C'est aujourd'hui qu'il faut soutenir cette filière qui souffre" assure l'élue socialiste.

Élargissement de l'initiative Occit'Alim

La plateforme Occit'Alim, utilisée pour l'approvisionnement des lycées en produits bio, jouera un rôle clé dans la mise en œuvre de ce plan. Elle s'ouvrira à d'autres acteurs de la restauration collective, ce qui contribuera à étendre l'impact positif de l'agriculture biologique à un public encore plus large.

Le président de la Fédération nationale de l'agriculture bio (FNAB), Philippe Camburet a salué cette volonté politique. "Ca tombe à point, a-t-il dit, c'est important que les ambitions soient couchées sur le papier, entre les collectivités et l'Etat. L'Occitanie, c'est la 1ère région bio d'Europe. On espère que le plan Ambition Bio national (du gouvernement, ndlr) conservera le cap des 18% pour 2027, et 21 % en 2030 et qu'on se donnera les moyens".

Les producteurs craignent que cette crise du bio ne se traduise par un retour à des méthodes conventionnelles pour nombre d'agriculteurs.
Après dix ans d'une croissance à deux chiffres, le marché français du bio a été percuté par l'inflation et en 2022, les ventes ont reculé de 7,4% en grandes surfaces, plus encore dans les magasins spécialisés.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité