La présidente du collectif “non à Val Tolosa” entendue par le procureur de la République

Les opposants au projet Val Tolosa devant le Palais de Justice jeudi matin / © Amélie poisson/France 3 Midi-Pyrénées
Les opposants au projet Val Tolosa devant le Palais de Justice jeudi matin / © Amélie poisson/France 3 Midi-Pyrénées

Le présidente du collectif "non à Val Tolosa" a été entendue jeudi matin par le procureur pour avoir bloqué en septembre avec les militants de son association la route d'accès au futur méga centre commercial de Plaisance-du-Touch. Le magistrat rendra sa décision sous quinzaine

Par VA.

Plusieurs dizaines de manifestants se sont rassemblés jeudi matin devant le Palais de Justice de Toulouse pour soutenir la présidente du collectif "non à Val Tolosa" qui était convoqué chez le procureur de la République.

Cette convocation faisait suite à une plainte de l'entreprise Guintoli, agissant pour le compte du promoteur de Val Tolosa, Unibail-Rodamco, pour entrave à exécution de travaux publics. Le procureur a entendu Jutta Dumas lui expliquer pourquoi et dans quelles conditions elle avait participé avec les militants de son association au blocage de l'arrivée d'engins de chantier aux abords du site du futur méga centre commercial de l'ouest toulousain.

Jutta Dumas risque un simple rappel à la loi. Son avocate, Maître Alice Terrasse, a dénoncé une" plainte abusive" de l'entreprise Guintoli.
L'interview de Me Alice Terrasse
L'avocate du collectif dénonce une "plainte abusive" de l'entreprise Guintoli pour "entrave à exécution de travaux publics

Le procureur a mis sa décision en délibéré. Il la rendra sous quinzaine.


Sur le même sujet

Aude : la pyrale du buis cause de nombreux dégâts

Les + Lus