Le Bikini de Toulouse organise son festival pour les artistes à découvrir : qui seront les Angèle, Clara Luciani, PLK ou Eddy de Pretto de demain

Le Bikini, la salle mythique de Toulouse, va organiser la 11e édition du "Week-end des curiosités". Une programmation hip-hop, chansons pop et électro des artistes de demain à découvrir en avant-première. Le moment où la salle toulousaine fête les 40 ans avec un certain Manu Chao de passage les 29 et 31 mai.

Plus d'une trentaine d'artistes et des noms qui ne disent pas grand chose... C'est le principe du "Week-end des curiosités", un festival dédié aux talents de demain. Des artistes émergeants, comme l'ont été des Clara Luciani, Eddy de Pretto, Angèle ou PLK qui ont fait leurs gammes au Bikini. 

3 scènes, 3 soirs de concerts et un beau plateau toulousain

Le Covid est aussi passé par là et l'Edition 2022 n'avait pas été à la hauteur des attentes. Alors en 2023, la programmation se veut ambitieuse et moins rock que l'étiquette qui colle au Bikini. "C'est une question de temporalité et de génération, reconnait Antoine Fantuz qui s'occupe de la programmation. Le rock est actuellement au creux de la vague, en tous cas en France donc nous faisons découvrir des artistes aux couleurs musicales différentes au public qui nous fait confiance par ailleurs sur la programmation de l'année." 

Sur 3 jours, une bonne trentaine d'artistes, déjà programmés dans des lieux prestigieux ou plutôt méconnus. La tête d'affiche n'est autre que Flavien Berger, pas vraiment connu du grand public, un peu Philippe Katerine, un peu Julien Doré. Avec lui, deux artistes internationaux mais aussi pas mal de Toulousains. 

Comme Marceau, programmé au festival de Bourges. Un peu chanson, un peu hip-hop, les influences sont multiples.

Il y a aussi le projet ambitieux de WarEnd, un rappeur toulousain qui a fait les premières parties de Bigflo et Oli.

Le même soir (2 juin, premier jour du festival) on trouve aussi Prattseul "un crooner à la Biolay selon Antoine Fantuz. Il fait de très beaux clips". 

Toujours dans les artistes de la région, un univers décalé et drôle ce qui ne fait pas de mal en ces temps moroses. Voici le groupe Mandarine. Il y a aussi le jeune rappeur Albigeois H JeuneCrack, signé par Universal qui a déjà rempli des salles mythiques parisiennes comme la Cigale ou la Maroquinerie. 

Autre originalité, le Baccus Social Club, groupe de musique électro qui travaille avec des vignerons de la région. 

Un pass 2 jours à 30€, gratuit le dimanche

Pour découvrir ces artistes les 2 et 3 juin, le Bikini pratique l'happy hours. 20 € la soirée et 30 € le pass. Le festival sera même gratuit le dimanche avec Tatie Dee et Radio Cargo en bord de piscine pour une session très "dance". On y retrouvera donc Radio Cargo, un Sound system qui s'est fait connaître en organisant des fêtes illégales à Paris. "C'est un Sound system ambulant et nous avons prévu de les faire défiler sur leur vélo-cargo en partant de la gare de Toulouse vers le Bikini. Le public pourra les suivre à vélo et ils prendront place au Bikini. Ce sera une manière originale de faire venir les gens."

La programmation et les billets sont disponibles sur le site du Bikini. 

Et en y regardant de plus près, juste avant le festival, la programmation est déjà à la fête avec les 40 ans de la salle.

Manu Chao et Louise Attaque pour les 40 ans du Bikini

Les billets seront en vente dès ce vendredi 14 avril à 10h. La salle rock de Toulouse fête ses 40 ans en juin et pour allumer le feu d'artifice, quoi de mieux que Manu Chao. Selon le site toulousain : "Un voyage en Siberie de Paris à Vladivostok en passant par chez vous en famille. Petit concert acoustique deux guitares (Manu Chao et Lucky Salvadori), une percu (Philippe Teboul) et crève la vie."

D'autres artistes suivront comme Louise Attaque. "Manu Chao comme Gaëtan Roussel sont toujours venus au Bikini. Ils sont à la maison. Il y a une vraie histoire avec eux."

Plus que jamais, l'été sera chaud au Bikini. La programmation des 40 ans sera dévoilée à la presse la semaine prochaine.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité