Léon Marchand sensation des finales universitaires américaines, le nageur du TOEC enchaîne 4 titres et 3 records en 3 jours

Léon Marchand confirme sa grande forme à quelques mois des J.O de Paris. Le nageur toulousain survole les championnats universitaires américains, avec pas moins de 3 records personnels en 3 jours et 4 titres remportés. De bon augure avant les jeux olympiques de Paris.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Léon Marchand survole les finales des championnats NCAA, les championnats universitaires américains. Il a remporté 3 titres et pulvérisé 2 records en 3 jours.

4 titres et 3 records

Les championnats universitaires américains ressemblent à une promenade de santé pour Leon Marchand. Le nageur toulousain, qui s'entraîne désormais en Arizona aux Etats-Unis, a remporté 4 titres en 3 jours à Indianapolis : le 400 yards 4 nages, le 4 x 200 yards, le 500 yards nage libre et le 4 X100 yards 4 nages. 

Il pulvérise également 3 records. Le premier a été réalisé sur le relais 4 x 200 yards ce mercredi soir. Dans la soirée de jeudi, le Français a ensuite explosé son propre record du 500 yards nage libre, en 4'02"31. Près de 4 secondes de mieux. Un nouvel exploit retentissant pour le nageur tricolore.

Marchand dans l'histoire

"C'était une course vraiment amusante", avoue Léon Marchand en conférence de presse à l'issue de la course. "Les 200 premiers mètres étaient complètement dingues. Il fallait tenir mais je me suis régalé". 

Et comme si cela ne suffisait pas, Léon Marchand a remis le couvert ce samedi sur le relais 4 X100 yards 4 nages. Le jeune toulousain de 21 ans est le premier nageur de l'histoire à descendre sous la barre des 49 secondes pour un 100m brasse.

Espoir olympique 

Le petit protégé de Bob Bowman, l'ancien entraîneur de Michael Phelbs, est devenu la star de la natation mondiale. Déjà triple champion du monde en 2023, il est désormais attendu à Paris pour les Jeux Olympiques. 

Son père, ancien nageur, vice-champion du monde du 200m 4 nages en 1998, et reconvertie dans le journalisme est son premier fan : "Il se sent bien et il est vraiment préparé à 100% pour nager ici. On est venu en famille pour le soutenir", se réjouit Xavier Marchand.

Les finales universitaires américaines ne sont pas encore terminées pour Léon Marchand. Il doit encore disputer ce samedi 30 mars la finale du 200 yards brasse et la finale du relais 4x100m nage libre. De nouveaux records en perspective. 

Avant l'ouverture des Jeux Olympiques de Paris, Léon Marchand participera en juin aux championnats de France à Chartres du 11 au 16 juin prochain.