Ligne C du métro de Toulouse : "C'est une étape importante", coup de projecteur sur un tunnelier géant qui va creuser 4 kilomètres sous terre

Les travaux de la future ligne C se poursuivent dans Toulouse et son agglomération. Cette 3e ligne de métro, reliera Colomiers à Labège en 20 minutes d'ici la fin 2028. Nous avons assisté à une visite de chantier à Colomiers l'un des terminus. Des travaux d'ampleurs ont commencé. Le tunnelier va prochainement entrer en action.

Visite de chantier sur la future ligne C du métro de Toulouse (Haute-Garonne). À 4 ans de son ouverture, les travaux vont bon train. Le tunnelier va bientôt commencer sa course sous terre. Il débutera par Colomiers l'un des deux terminus.

4 km à creuser

Le passage du tunnelier, c'est l'un des moments forts du chantier de construction d'une ligne de métro. La gare de Colomiers se prépare à accueillir cette bête géante. Sur le site, la cabine de l'ascenseur disparaît au cœur du chantier.

"Là, on descend à 25 mètres", nous informe un des ouvriers. Arrivés à destination, nous voilà au point de départ. C'est de cette zone sécurisée que partira le tunnelier. Un tronçon de 4 kilomètres à creuser, entre la gare de Colomiers et les pistes de l'aéroport de Blagnac.

Un tunnelier géant

"Les vitesses sont variables", reconnaît Cyril Ruter, directeur adjoint en charge du tunnel chez NGE GC. "Cela dépend de la géologie et des ouvrages traversés, mais en moyenne nous sommes à 250 mètres d'avancement par mois". Pour mener à bien ces travaux, le bouclier va être rattaché à une pièce rotative de 10m de diamètre, équipée de dents et de molette. 

"Elles sont équipées pour s'adapter à la nature du sous-sol toulousain", explique Jean-Michel Lattes, président de Tisséo Ingénierie. "C'est la structure, qui en tournant creuse. Chaque tunnelier est constitué de la roue de coupe, et puis derrière, une sorte de train, qui fait environ 100m".

À lire : VIDÉO. Découvrez le monstre souterrain qui va creuser les galeries du prolongement du métro

100.000 habitants concernés

Et il rajoute : "C'est vraiment considérable et pour nous, c'est une étape importante". À terme, la gare SNCF de Colomiers deviendra une station d'échange multimodal pour un bassin d'environ 100 000 habitants.

"Il y aura à la fois une gare, donc une connexion de la gare avec le métro, mais aussi avec toutes les lignes de bus, qui vont irriguer la ville de Colomiers et tout l'ouest toulousain", précise Karine Traval-Michelet, maire de Colomiers. "Dans cette gare, des travaux vont également être conduits pour doubler les voies et permettre à tous ceux qui arrivent de plus loin, du Gers, de Brax, de Pibrac, de venir rejoindre cette ligne de métro".

Le train usine devrait entrer en fonction début septembre et creuser durant 2 ans.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité