"Ma grand-mère, on lui a enlevé la voiture parce qu'au stop elle accélérait" : l'éternel débat du permis de conduire à vie

La question de la conduite des séniors se pose à nouveau après qu'une octogénaire a percuté un groupe d'enfants à vélo ou avec l'histoire de cet automobiliste, roué de coups parce qu'il roulait trop lentement. L'Europe a déjà tenté de supprimer le permis à vie. En vain. Les avis restent partagés.

Faut-il laisser le volant aux seniors ? La question revient régulièrement dans les débats. Et les derniers événements en France l'ont fait ressurgir, même si la proposition européenne sur la fin du permis à vie a été abandonnée. 

Un sujet tabou régulièrement soulevé

Faut-il instaurer un contrôle des aptitudes à la conduite pour les personnes âgées ? Le sujet est tabou mais au lendemain de l'accident à La Rochelle il revient sur la scène médiatique. Une octogénaire a renversé un groupe d'enfants à vélo. Une fillette de 10 ans a succombé à ses blessures. 

Récemment, dans le Lot, c'est un retraité de 77 ans qui a été frappé de plusieurs coups de poing par un autre automobiliste. La victime suppose que sa vitesse ne convenait pas à l'agresseur qui l'a insulté et a pris la fuite. Alors les personnes âgées sont-elles encore capables de prendre le volant ? 

Prévenir via les médecins

"Ma grand-mère, on lui a enlevé la voiture parce qu'au stop elle accélérait", nous confie ce vendeur sur un marché. Même son de cloche pour la clientèle : "Moi, je le vois bien, j'ai moins d'attention à mon âge qu'avant", avoue ce Toulousain. Et son voisin de rajouter : "Arrivé à un certain âge avec les maladies et les traitements, la vision qui diminue, un contrôle par an ne serait pas de trop à partir de 80 ans"

Trouble cognitif, maladie ou addiction, pour conduire en toute sécurité pour soi et les autres, la prévention reste le maître mot : "Je pense que sur la question de la réduction du champ visuel, les médecins doivent jouer un rôle", explique Jean-Christophe Melset directeur de l’Automobile Club du Midi. "Ils ont un devoir de conseil et d’alerte par rapport à ces situations-là".

L'interdiction du permis à vie rejetée

Le Parlement européen a déjà proposé une loi pour interdire le permis de conduire à vie. Il devait être soumis à une visite médicale renouvelable tous les 15 ans. Une proposition qui a été rejetée en février 2024. Dans certaines autos-écoles, on prône plutôt la pédagogie. 

"Nous, on propose une formation continue, qui permet à tous les usagers de la route, conducteurs, piétons ou cyclistes, de venir se former à intervalles réguliers sur les évolutions du code de la route", détaille Olivier Delpretti, gérant d’auto-école à Tournefeuille et spécialiste de l'éducation à la sécurité routière. "Ce serait aussi un espace d'échange entre tous les usagers de la route, qui apporterait forcément une meilleure compréhension sur le terrain".

Toutes les études le prouvent : le taux de responsabilité des automobilistes impliqués dans les accidents mortels augmente avec l’âge. Mais les seniors sont loin d'être les seuls à provoquer des accidents. Les plus de 75 ans ne sont pas plus responsables que les 18-24 ans. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité