La militante vegan qui se réjouit de la mort du boucher de Trèbes jugée pour apologie du terrorisme

Après un post sur facebook indiquant que "justice était rendue", elle a été placée mercredi en garde à vue à Saint-Gaudens (Toulouse) et doit être jugée en comparution immédiate ce jeudi.
Le supermarché à Trèbes, près de Carcassonne dans l'Aude, où à eu lieu la prise d'otage le 23 mars 2018
Le supermarché à Trèbes, près de Carcassonne dans l'Aude, où à eu lieu la prise d'otage le 23 mars 2018 © ERIC CABANIS / AFP
Une militante vegan de Saint-Gaudens (Haute-Garonne) sera jugée ce jeudi à 14 heures dans le cadre d'une procédure de comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de la ville pour "apologie du terrorisme" a indiqué à France 3 la procureure de la République de Saint-Gaudens, Cécile Deprade.

Cette militante a été interpellée mercredi soir à son domicile alors qu'elle rentrait de faire des courses dans la ville voisine de Saint-Girons (Ariège). Elle a été placée en garde à vue à la gendarmerie de Saint-Gaudens.

Elle est poursuivie pour avoir publié sur facebook un commentaire se réjouissant de la mort du boucher du supermarché de Trèbes (Aude), tué par le terroriste Radouane Lakdim avec ces mots : "Ben quoi, ça vous choque un assassin qui se fait tuer par un terroriste
? Pas moi, j'ai zéro compassion pour lui, il y a quand même une justice
"
Capture d'écran facebook
Capture d'écran facebook

Selon le parquet de Saint-Gaudens, la militante ne s'est pas opposée à son interpellation et savait qu'elle aurait à répondre de ses propos. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat dans l'aude faits divers attentat terrorisme