Mort de Daniel Soulez Larivière, l'avocat de Total lors du procès AZF à Toulouse

Publié le Mis à jour le
Écrit par Julie Valin .

L'avocat des "crises et catastrophes" et figure du monde judiciaire Daniel Soulez Larivière est mort le 30 septembre à l'âge de 80 ans, a-t-on appris auprès de l'Ordre des avocats de Paris.

"Il a fait une chute accidentelle. C'est une nouvelle brutale. C'était un très grand avocat et c'est une grande perte pour le barreau et la profession", a déclaré à l'AFP Me Loïc Dusseau, ami et ancien collaborateur de Me Soulez Larivière. 

Rainbow Warrior, Furiani, l'Erika, AZF 

Avocat influent, Daniel Soulez Larivière s'était spécialisé dans les dossiers de crise à dimension internationale comme l'affaire du Rainbow Warrior, l'accident du stade Furiani, la marée noire de l'Erika et le crash du Concorde. Il avait aussi défendu Total lors du procès de l'explosion de l'usine chimique AZF à Toulouse.

 

Ancien membre du Conseil de l'Ordre, il avait publié plusieurs essais de référence sur la profession d'avocat et le monde judiciaire, dont "L'avocature".  "Immense avocat, chantre des droits de la défense, ses ouvrages resteront toujours des références", a réagi sur Twitter le ministre de la Justice et ancien avocat Eric Dupond-Moretti, se disant "profondément attristé".

Daniel Soulez Larivière avait publié en 2021 une tribune dans le JDD pour défendre "l'Etat de droit" et s'inquiéter de la montée des nationalismes et des populismes en France et en Europe.

Avec AFP.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité