• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Non, les assistantes maternelles de Haute-Garonne ne doivent pas supprimer la banane de l'alimentation des bébés

© MaxPPP
© MaxPPP

FACT-CHECKING - Un élu a diffusé un tweet indiquant que des agents de la PMI du département demandaient aux assistantes maternelles de ne plus donner de banane aux enfants. On a vérifié.

Par Fabrice Valery

Tout est parti d'un tweet d'un élu toulousain : Sacha Briand, adjoint au maire de Toulouse chargé des finances et conseiller régional LR d'Occitanie. Un message, assez énigmatique, publié le mercredi 10 octobre à 20h15.

L'élu y explique que des assistantes maternelles, qui gardent des enfants en bas âge, auraient reçu la recommandation, de la part d'agents de la Protection Maternelle et Infantile (PMI) de la Haute-Garonne de ne plus donner à manger de bananes aux bébés "car c'est un fruit exotique"

Selon lui, ce ne serait pas un très bon signe envoyé aux producteurs des départements d'outre-mer.

Contacté par nos soins Sacha Briand, à qui nous avons demandé s'il avait eu connaissance d'un document écrit stipulant cette recommandation, nous a répondu que ces trois derniers mois, plusieurs assistantes maternelles lui avaient raconté que cette consigne leur avait été donnée oralement. En sa qualité d'avocat, Sacha Briand défend les intérêts d'assistantes maternelles dans des dossiers contentieux. 

Nous avons pris contact avec le conseil départemental de la Haute-Garonne dont dépend la PMI. Le service communication nous a alors transmis le document écrit sur lequel figure les consignes données par les agents aux assistantes maternelles concernant l'alimentation des enfants de moins de 3 ans.

Voici l'extrait concernant les fruits et la banane notamment : 

A l’âge de six mois  l’enfant commence à pouvoir mastiquer des aliments plus ou moins solides et à pouvoir mieux les déglutir. Les légumes peuvent être introduits dès le 6ème mois : dans le biberon de lait ou en complément de la tétée. Les  fruits sont proposés 15 jours après avoir introduit les légumes. À cet âge, les fruits doivent toujours être cuits et certains sont à privilégier : la poire, la pomme, la pêche, la banane ou les abricots.


Non seulement la banane n'est pas proscrite mais elle y est même recommandée

Sacha Briand ne conteste pas ce document. Pour lui les responsables de la PMI de Haute-Garonne doivent "donc diffuser ce document à leurs agents pour qu’ils respectent ces consignes et ne disent pas n’importe quoi".

Dans la foulée, après notre échange, jeudi 11 octobre en fin d'après-midi, il a complété son tweet de la veille avec le message suivant : 

En conclusion, la banane n'est donc pas proscrite et est même recommandée par la PMI de la Haute-Garonne dans l'alimentation des tout-petits mais le message a pu mal passer entre des agents et des assistantes maternelles. Si nous avons rétabli la vérité, alors cet article aura servi au moins à ça. 

 

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus