• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Non, cette photo de casseurs n'a pas été prise pendant une manif de Gilets jaunes à Toulouse mais date de 2015

A Toulouse, le 21 février 2015 / © GUILLAUME HORCAJUELO/EPA/MaxPPP
A Toulouse, le 21 février 2015 / © GUILLAUME HORCAJUELO/EPA/MaxPPP

FACT-CHECKING - Depuis ce week-end une photo d'hommes cagoulés avec des marteaux, fracassant une vitrine, circule sur les réseaux sociaux. Si le cliché a bien été pris à Toulouse, il remonte en fait à février 2015. 

Par Fabrice Valery

C'est une photo qui montre des hommes, au visage masqué, portant des capuches et armés de marteaux fracassant la vitrine de l'agence immobilière Foncia de la rue de Metz à Toulouse. Cette image choc a fait le tour des réseaux sociaux ce week-end.

Elle serait la preuve que les casseurs agissent "sur ordre", bien organisés, portant les mêmes vêtements, pour décrédibiliser le mouvement des Gilets jaunes. Publiée sur Twitter et reprise sur de nombreux comptes facebook, elle a été très fortement partagée : 

La photo a bien été prise à Toulouse, mais, problème, elle ne date pas de 2019 ou 2018 mais de... février 2015, donc bien avant le démarrage du mouvement des Gilets jaunes le 17 novembre 2018, comme le signale le compte AFP factuel sur Twitter : 

Il s'agissait d'une manifestation de soutien aux ZAD (zones à défendre) notamment à Sivens (Tarn), qui avait dégénéré à Toulouse. Cette photo avait été utilisée dans plusieurs articles de France 3 Occitanie, notamment le 24 février 2015, après la condamnation de plusieurs casseurs. 
 


Elle a été prise le 21 février 2015, par le photographe Guillaume Horcajuelo, travaillant pour l'agence EPA et distribuée aux médias abonnés à l'agence MaxPPP, comme le montre cette capture d'écran de sa plateforme : 
© Capture d'écran MaxPPP
© Capture d'écran MaxPPP
 


 

Sur le même sujet

La Bulle, douche nomade à Montpellier

Les + Lus