Plusieurs compagnies aériennes de l'aéroport de Toulouse s'engagent à rembourser les vols annulés en raison du Covid

16 compagnies aériennes, dont plusieurs présentes à l'aéroport Toulouse-Blagnac (Haute-Garonne), se sont engagées auprès de l'Union Européenne à rembourser les bons pour leurs vols annulés en raison du Covid. De quoi soulager des milliers de passagers qui se sont sentis floués.

Après plusieurs mois d'échanges avec la Commission et les autorités nationales de protection des consommateurs de l'Union Européenne, 16 grandes compagnies aériennes font amende honorable. Toutes se sont engagées à améliorer leur politique d'information et de remboursement des passagers en cas d'annulation de vol.

"Au début de la pandémie, certaines compagnies aériennes ont imposé des bons aux passagers, a déploré dans un communiqué de presse, le commissaire à la justice, Didier Reynders. Ils agissaient contre les règles de protection des consommateurs de l'UE, ce qui était inacceptable. Suite à notre action commune, je me réjouis que la plupart d'entre eux aient désormais accepté de rembourser ces bons. J'appelle les autorités à veiller à ce que les compagnies aériennes restantes offrent également un remboursement en argent pour ces bons."

Plus d'un an après de nombreux clients n'ont pas obtenu le remboursement de leur vol annulé, "Covid oblige".

Des engagements pris par les compagnies aériennes

- Les arriérés de remboursement restants ont été résorbés dans la grande majorité des cas et les passagers seront remboursés dans les 7 jours comme l'exige la législation de l'UE

- Désormais, les passagers seront informés plus clairement de leurs droits en cas d'annulation de vol par une compagnie aérienne

- Les compagnies aériennes devront proposer, par tous les moyens possibles, aux passagers en cas d'annulation d'un vol, un réacheminement, un remboursement en argent et - si proposé par la compagnie aérienne - remboursement en un coupon

- Les compagnies ne pourront plus imposer des bons. La plupart d'entre elles ont convenu que les bons non utilisés, que les passagers aux premiers stades de la pandémie devaient accepter, peuvent être remboursés en argent si le passager le souhaite

- Les passagers ayant réservé leur vol via un intermédiaire et ayant des difficultés à se faire rembourser par l'intermédiaire peuvent s'adresser à la compagnie aérienne et demander à être remboursés directement. 

16 compagnies concernées

Les compagnies aériennes concernées par ces engagements sont : Aegean Airlines, Air France, Alitalia, Austrian Airlines, British Airways, Brussels Airlines, Easyjet, Eurowings, Iberia, KLM, Lufthansa, Norwegian, Ryanair, TAP, Vueling et Wizz Air.

Les vols réservés dans le cadre d'un forfait n'ont pas été concernés par cette action.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports aériens économie transports covid-19 santé société vaccins - covid-19