Pollution aux particules fines : l'Aveyron et les Hautes-Pyrénées également concernés

Publié le
Écrit par Cécile Frechinos

Les conditions climatiques et le froid continuent de favoriser un épisode de pollution aux particules fines en suspension. 4 départements d'Occitanie sont concernés : la Haute-Garonne, le Tarn-et-Garonne, l'Aveyron et les Hautes-Pyrénées.

La qualité de l'air ne s'améliore pas dans la région Occitanie. Au contraire, la situation empire puisque la pollution aux particules fines en suspension, déjà installée sur la Haute-Garonne et le Tarn-et-Garonne depuis ce jeudi 27 janvier, s'étend désormais à l'Aveyron et Hautes-Pyrénées jusqu'à vendredi au moins. 

Ce nouvel épisode de pollution est du au froid, au beau temps et à l'absence de vent qui empêchent la dispersion des particules en suspension, particulièrement concentrées.

L'Observatoire de la qualité de l'air en Occitanie (ATMO) est chargé de surveiller de près la concentration de ces particules fines en suspension dans l'air. 

En Haute-Garonne, un arrêté de la préfecture limite à partir de jeudi les vitesses
à 110 km/h sur les portions d'autoroutes habituellement limitées à 130 km/h, 90
km/h sur les voies normalement limitées à 110 km/h et 70 km/h sur celles limitées
à 90 km/h.

Pour rappel, ces particules sont la conséquences d'activités humaines : chauffage, combustion de combustibles fossiles dans les véhicules et activités industrielles.