• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Précieuse victoire de Toulouse face à Montpellier dans l'optique du maintien

Le milieu argentin du TFC Oscar Trejo, auteur du seul but de la rencontre / © AFP
Le milieu argentin du TFC Oscar Trejo, auteur du seul but de la rencontre / © AFP

Toulouse a remporté une victoire précieuse dans l'optique du maintien en s'imposant à domicile face à Montpellier (1-0)  grâce à un but de Trejo dans les arrêts de jeu de la première période, dimanche à l'occasion de la 32e journée de L1.

Par VA, avec AFP

Le TFC, qui a su se montrer plus réaliste que son adversaire Montpellier, se donne des chances de croire au maintien après sa victoire dimanche soir, 1 à 0, dans le derby du midi lors de la 32e journée du championnat de France.
Une précieuse victoire du TFC


Relégable depuis le 21 février, et sa défaite à Paris (1-3), le TFC reste dix-huitième mais profite des faux pas conjugués de Reims, Evian et à un degré moindre Lorient pour recoller au peloton des équipes qui le précédaient au coup d'envoi. 

Pour son troisième match à la tête du TFC, trois semaines après avoir pris la succession d'Alain Casanova, Dominique Arribagé avait maintenu son 4-4-2 en losange.

Battus quatre fois lors de leurs six derniers matches, les Toulousains ont d'abord eu bien du mal à se départir de leur fébrilité durant une première demi-heure où ils ont laissé le ballon et les initiatives aux Héraultais.

La frappe d'Akpa-Akpro sur le poteau de Jourdren (32) témoignait ensuite d'un léger mieux mais c'est surtout un ballon perdu par Marveaux, dans le rond central, qui permettait aux Toulousains d'ouvrir le score sur une belle passe de Ben Yedder à destination de Trejo, qui trompait Jourdren aux six mètres (1-0, 45+2).

Toulouse résiste 

Incapables de sortir de leur camp, les Toulousains se sont ensuite longtemps exposés à la maîtrise héraultaise en seconde période, mais la 19e défense de L1 - qui avait pris au moins un but lors de ses huit derniers matches - pouvait compter sur un Ahamada sûr de lui, notamment sur une frappe contrée de Berigaud (56).

Le TFC pourra remercier l'attaquant montpelliérain qui seul aux six mètres ratait ensuite le cadre (72) alors qu'il avait l'occasion de concrétiser la nette domination des siens.

Malgré ses quatre buts lors des six dernières journées, Wissam Ben Yedder sortait à un quart d'heure du terme pour laisser sa place à Aguilar dans un schéma alors résolument défensif. Un choix payant puisque le TFC résistait jusqu'au bout, tant bien que mal.

Le week-end prochain, Toulouse jouera encore une grande partie de son avenir lors d'un déplacement qui s'annonce décisif dans la lutte pour le maintien à Lorient, qui compte le même nombre de point.

Sur le même sujet

Assas : le portrait d'Emmanuel Macron remplacé par une affichette

Les + Lus