Résultats municipales 2020 à Toulouse : les résultats définitifs placent Jean-Luc Moudenc en tête

Le maire sortant Jean-Luc Moudenc (LR) est en tête à Toulouse avec 36,18% des suffrages, au soir de ce premier tour. Selon les résultats définitifs, il devance Antoine Maurice (27,56%) et Nadia Pellefigue (18,53%). 

Le maire sortant de Toulouse Jean-Luc Moudenc dimanche 15 mars
Le maire sortant de Toulouse Jean-Luc Moudenc dimanche 15 mars © MAXPPP
Jean-Luc Moudenc est en tête à Toulouse à l'issue de ce premier tour des élections municipales avec 36,18% des suffrages. Mais le maire sortant a mis du temps à réagir à ce score. Le candidat LR soutenu par LREM estime que l'épidémie de coronavirus a joué en sa défaveur. Ecoutez le :
  
Ce dimanche soir à l'issue du premier tour des élections muncipales à Toulouse, Antoine Maurice appelle à l'union. Arrivée en deuxième position derrière Jean-Luc Moudenc, la tête de liste du mouvement Archipel Citoyen dit avoir "pris contact avec Nadia Pellefigue et Pierre Cohen qui partagent (avec nous) la volonté de changement pour Toulouse".

Selon des résultats définitifs, Jean-Luc Moudenc, le maire sortant (LR-LREM) arrive en tête.
Il recueille 36,18% des suffrages.

En deuxième position, c'est donc le candidat Antoine Maurice (EELV-LFI) avec 27,56%, puis Nadia Pellefigue (PS-PCF) avec 18,53%.
 
 

Eparpillement des voix 

Ces élections ont été marquées par le nombre de listes pour la mairie de Toulouse. Avec 12 listes, ce scrutin est un record à Toulouse.
Et sans surprise, il s'accompagne d'un éparpillement des voix.
 

Les 9 autres candidats qui se présentaient à Toulouse recueillent toujours selon des résultats partiels un faible pourcentage des voix : 

- Pierre Cohen (Gén) : 5.6% des voix. 

- Quentin Lamotte (RN) : 4.3 % des voix. 

- Franck Biasotto (MoDem) : 2.9 % des voix.

- Pauline Salingue (NPA) : 1.5% des voix. 

- Quentin Charoy (Animaliste) : 1.5%des voix. 

- Francis Manaud (DLF) : 0.9% des voix. 

- Malena Adrada (LO) : 0.4% des voix. 

- Julian Menendez (EXG) : 0.2% des voix. 

- Peov Chankiry Duch (DIV) : 0.1% des voix. 
 

Le point sur la participation

A Toulouse, le taux de participation était de 36,64% à 20h contre 52,21% en 2014.
Les 243 173 électeurs inscrits ne se sont pas pressés dans les 263 bureaux de vote de la ville rose ce dimanche. La situation exceptionnelle liée à l'épidémie de coronavirus a convaincu les citoyens de rester chez eux.

En 2014, déjà, le scrutin avait été marqué par une forte abstention au premier tour à Toulouse. Elle avait atteint 47,78 %, soit 11% de plus qu’au niveau national (36,45%).

La problématique des transports au coeur du débat

Sans surprise, à Toulouse, deuxième ville la plus embouteillée de France en nombre d'heures de bouchons, les transports auront été l'un des axes forts de la campagne. Lors du débat d'avant premier tour organisé par France 3 Occitanie avec les 5 principaux candidats, Jean-Luc Moudenc, Nadia Pellefigue, Antoine Maurice, Pierre Cohen et Quentin Lamotte, tous était d'accord sur le projet d'un RER toulousain. Mais chacun a aussi défendu ses propositions : la troisième ligne de métro pour le maire sortant, une véritable politique vélo avec un investissement de 50 millions d'euros par an pour Antoine Maurice, le prolongement des lignes de métro existantes au delà de la rocade pour Quentin Lamotte, des offres de proximité pour Pierre Cohen et enfin, la création de portes à Toulouse pour empêcher les voitures d'y entrer pour Nadia Pellefigue.
 

Et une hausse des impôts qui attise les reproches

Les adversaires de Jean-Luc Moudenc lui reprochent tous la hausse de 15% des impôts locaux pendant son mandat, sans que les Toulousains en aient bénéficié en retour par des services publics ou une baisse du prix des logements ou des transports. Une partie des ces derniers ne semble pas lui en avoir tenu rigueur...

Sur France Info, retrouvez le détail des résultats du 1er tour des Municipales à Toulouse.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections