Sécheresse : la remise en eau complète du canal du Midi différée au 15 mars pour économiser la ressource

Ce mois de février est le plus sec jamais enregistré depuis 1959 en France. Face à un tel déficit pluviométrique, le gestionnaire du canal du Midi, Voies navigables de France, a décidé de différer la remise en eau complète du canal au 15 mars afin de reconstituer au maximum les réserves.

Face à la sécheresse hivernale qui frappe la France, l'entreprise gestionnaire du canal du Midi, Voies navigables de France, vient de prendre plusieurs actions "pour consolider le multi-usages de l’eau au bénéfice des milieux naturels et des activités humaines".

Remise en eau du canal du Midi reportée 

Dans un communiqué, VNF annonce différer au 15 mars la remise en eau complète du canal du Midi. Certaines portions ont en effet été vidangées cet hiver pour des travaux de maintenance pendant la période dite de "chômage".

L’enjeu prioritaire dans ce contexte de sécheresse est d’assurer l’approvisionnement en eau potable pour les populations. Voies navigables de France y contribue en orientant 50% de l’eau captée dans la montagne noire pour l’alimentation du barrage-réservoir des Cammazes afin de sécuriser l’accès à l’eau potable des 220.000 habitants qui en dépendent. VNF a également décidé de différer la remise en eau complète du canal du Midi au 15 mars 2023, afin de reconstituer au maximum les réserves d’eau des bassins-réservoirs du Lampy et de Saint-Ferréol. Cette mesure doit permettre une économie d’environ 400.000m3 d’eau.

communiqué de presse de VNF du 24 février 2023

Ce remplissage plus progressif permettra également de capter les précipitations éventuelles qui pourraient intervenir dans les prochains jours et représenter ainsi des apports complémentaires en eau significatifs.

Des barrages réservoirs remplis à 55%

Il faut dire que la situation est alarmante. L’eau servant à l’alimentation du canal du Midi provient majoritairement des rivières (l’Aude, la Cesse et l’Hérault), mais également des barrages-réservoirs (le Lampy, Saint Ferréol, et la Ganguise). Or les réserves sont au plus bas. 

"Les derniers mois ont été particulièrement secs sur le Bassin Sud-Ouest et sur les deux barrages-réservoirs gérés par Voies navigables de France dans la montagne noire ont un niveau de remplissage de 55% contre 85% à la même époque en 2022", communiqué de presse de VNF, 24 février 2023.

Maintenir le niveau d'eau du canal

VNF se prépare aussi déjà à la sécheresse qui devrait survenir cet été. L’an dernier, l’eau des barrages-réservoirs avait été déstockée progressivement au cours de l’été et de l’automne pour maintenir le niveau dans le canal du Midi. Le regroupement des bateaux pour le passage des écluses, quant à lui, avait été décidé dès le début du mois de juillet.

"D’autres actions pourront intervenir en 2023 pour compléter les mesures déjà établies l’an passé et pour garantir les multiples usages de l’eau", a indiqué VNF.

32 jours sans pluie 

Il faut dire que ces mesures interviennent dans un contexte global inquiétant. Le pays est frappé par une sécheresse hivernale historique avec 32 jours sans pluie. Le mois de février 2023 devrait se terminer avec un déficit pluviométrique de plus de 50% et devient ainsi l’un des mois de février les plus secs jamais enregistrés depuis le début des mesures en 1959.

Face à une telle crise, lors de sa visite au salon de l'agriculture samedi, le président de la République a été très clair. "C'est la fin de l'abondance" a déclaré Emmanuel Macron. Il a repris ses propos de cet été face aux possibles conséquences de la sécheresse hivernale qui frappe la France.

Le président de la République appelle à "faire attention à cette ressource qui devient rare" et milite pour "des comportements de sobriété dans nos pratiques".

Un plan de sobriété en eau 

Un plan de sobriété en eau est d'ailleurs en cours d'élaboration par le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu. Il doit présenter prochainement un "Plan eau" avec une cinquantaine de mesures, dont un volet "sobriété".

Les premières restrictions devraient être annoncées dès cette semaine. La totalité de ce plan sera dévoilée en mars prochain.  

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité