RUGBY. Tétraplégique après un plaquage, Mathias prône l'espoir : "il ne faut jamais croire que tout est fini "

Publié le Mis à jour le

Mathias Dantin, 17 ans, est devenu tétraplégique après un mauvais plaquage en décembre 2022. Lundi 24 mars, le jeune rugbyman a diffusé une vidéo émouvante et pleine d'espoir dans laquelle il raconte son histoire.

C'est l'histoire de Mathias Dantin. Celle d'un joueur de rugby de Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées), dont la vie a basculé le 14 décembre 2022. Le jeune homme de 17 ans est devenu tétraplégique suite à un plaquage lors d'un match d'UNSS. Dans une vidéo émouvante publiée sur ses réseaux sociaux, il raconte ce qu'il a vécu ces derniers mois et veut y passer un message d'espoir : "Si vous vivez des situations compliquées dans votre vie, il ne faut jamais croire que tout est fini et il faut continuer à aller de l'avant. Car tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir."

Mathias y a toujours cru. Né en Colombie, est arrivé en France à l'âge de 2 ans, il commence à jouer au rugby à l'âge de 12 ans et y découvre des valeurs qui le portent. Il considère que le rugby est plus qu'un simple sport, c'est une grande famille où l'on rencontre des amis, peu importe le niveau auquel on le pratique.

Deux lourdes opérations, 15 kilos en moins, tétraplégique

Le 14 décembre 2022, lors d'un match UNSS, Mathias a subi un mauvais plaquage qui a changé le cours de sa vie. Il a dû subir deux opérations lourdes et a été diagnostiqué tétraplégique.

Il a passé 5 semaines en réanimation à l'hôpital Purpan de Toulouse. Comme le montrent les photos de sa vidéo, il a perdu près de 15 kilos au cours de cette période. Son histoire a touché le monde du rugby. Son club de Bagnères-de-Bigorre a lancé un énorme élan de générosité. De nombreux joueurs professionnels lui ont également rendu visite à l'hôpital. A travers cette publication, Mathias remercie toutes les personnes qui lui ont apporté leur soutien et a également une pensée pour tout le personnel médical.

Malgré son handicap, Mathias a pu comprendre, avec l'aide du personnel, qu'il aura toujours sa place dans ce monde. "Avec l'aide du personnel, j'ai pu comprendre que malgré mon handicap, j'aurai ma place dans ce monde. J'ai été très vite mis sur un fauteuil électrique, ce qui m'a permis de gagner en autonomie et de rencontrer d'autres patients pour nouer des amitiés dans ce qui nous paraît irréel."

Sa volonté et sa force sont elles bien réelles.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité