Toulouse : 3 heures de panne sur la ligne B du métro et une grosse pagaille

De 5h20 à 8h10 ce vendredi, la ligne B du métro toulousain a été partiellement stoppée en raison d'une détection d'un défaut d'isolement électrique. En pleine heure de pointe, c'était la grosse pagaille. 

Les quais du métro toulousain bondés pendant la panne
Les quais du métro toulousain bondés pendant la panne © Document amateur / reproduction interdite
Des milliers de Toulousains qui empruntent habituellement la ligne B du métro le matin pour aller travailler ou faire leurs études se sont retrouvés bloqués à l'heure de pointe par une panne qui a impacté la plus grosse partie de la ligne entre la station Palais-de-Justice et le terminus à Borderouge.

Cette panne a conduit à l'arrêt de ce tronçon de la ligne de 5h10, quelques minutes après le démarrage, à 8h20, soit en plein un peu moins de 3 heures. Selon Tisséo, il s'agissait "d'une détection d'un défaut d'isolement sur un câble électrique". Le métro automatique s'est donc mis en sécurité. Il a ensuite fallu que les équipes se rendent sur place et réparent le problème avant une remise en service de la ligne après les vérifications de sécurité nécessaire. 

Malgré un service bus de substitution entre Grand Rond et Borderouge, des milliers d'usagers s'étaient entassés sur les quais comme on le voit sur la photo ci-dessus. Rien à envier au métro parisien !

Sur les réseaux sociaux, les usagers ont exprimé leur fatalisme et parfois leur colère : 






 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter