Cet article date de plus de 3 ans

Toulouse : accord entre la Mairie et l'Etat sur la modernisation de l'éclairage du périphérique

L'Etat et la ville rose se sont entendus sur un projet de modernisation de l'éclairage du périphérique toulousain. Les travaux financés intégralement par l'Etat à hauteur de 8 millions d'euro commenceront au cours du dernier trimestre de 2018.
Ca y est, les Toulousains sont désormais fixés. Ils ne se mouvront pas indéfiniment dans la pénombre lorsque la nuit est tombée sur le périphérique de la ville rose. Dans un communiqué de presse, l'Etat et la Mairie de Toulouse ont annoncé avoir établi ensemble "les principes d'évolutions de l'éclairage public du périphérique et de ses accès autoroutiers."

Les grands principes pensés depuis Mars 2017, ont donné lieu à plusieurs études de terrain. Si d'autres sont amenés à se succéder, les premiers aménagements au niveau de l'éclairage débuteront lors du dernier trimestre 2018 sur les bretelles simples. De leur côté, "les travaux de modernisation des installations d’éclairage sur les points d’échanges complexes se dérouleront entre mi 2019 et mi 2020."

Des travaux à hauteur de 8 millions d'euros 


Depuis plusieurs années, de nombreux kilomètres du périphérique de Toulouse ne sont plus éclairés. Le résultat d’un réseau d’éclairage obsolète mais de dégradations volontaires. L'objectif de ses travaux financés par l'Etat et chiffrés à 8 millions d'euros doivent permettre d'assurer la sécurité des usagers et prévenir d'autres accidents mortels

Afin d'améliorer la lisibilité de la route le renouvellement du marquage au sol, la mise en place de réflecteurs sur les glissières et le nettoyage ou remplacement des panneaux difficilement lisibles sont d'ors et déjà largement entamés.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
routes économie transports