• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : des bars jugés trop bruyants condamnés à baisser le rideau à 22 heures

Photo d'illustration / © MaxPPP
Photo d'illustration / © MaxPPP

5 lieux de nuit dont 3 bars doivent fermer à 22 heures au lieu de 2 heures à partir de ce lundi soir et cela pendant une semaine pour "nuisances sonores répétées". 

Par Fabrice Valery

Ils doivent baisser le rideau quatre heures plus tôt et cesser de servir leurs clients à 22 heures à partir de ce lundi 13 mars. Cinq établissements de nuit de Toulouse dont 3 bars se sont vus infliger une sanction par la mairie après des constats répétés de nuisances sonores. Fermeture habituelle à 2 heures interdites temporairement !

C'est l'insoluble dossier de la nuit toulousaine, qui revient régulièrement dans l'actualité locale : comment concilier l'activité économique mais aussi conviviale des établissements ouverts le soir et la tranquillité des riverains ? Maintenir l'image festive, vivante et attractive du centre-ville de Toulouse sans se mettre à dos des centaines de voisins de ces établissements ?

Depuis son arrivée au Capitole, l'équipe de Jean-Luc Moudenc a multiplié les sanctions envers certains établissements de nuit, ce qui n'est pas du goût des gérants et... des consommateurs.

900 bars existent à Toulouse, une vingtaine seulement sont dans le collimateur de la mairie. Pour Olivier Arsac, adjoint au maire chargé de la sécurité, "on n'est pas là pour frapper un grand coup de massue, c'est un avertissement". En cas de récidive, ce sera 15 jours de fermeture à 21 heures et de nouvelles sanctions, un mois à 20 heures. 

Pourtant, ces mesures coercitives et temporaires ne règlent pas le problème. Les riverains continuent de faire connaître leur mécontentement, notamment à travers une page facebook intitulée "Droit au sommeil" et les cafetiers, eux doivent faire tourner leurs commerces !

EN VIDEO / le reportage de Marie Martin et Jack Levé :
Des bars de Toulouse sanctionnés
5 lieux de nuit dont 3 bars doivent fermer à 22 heures au lieu de 2 heures à partir de ce lundi soir et cela pendant une semaine pour "nuisances sonores répétées".

 

Sur le même sujet

Blaquart (Nîmes olympique) et le bâton de bourbotte

Les + Lus