Toulouse : comment les femmes se protègent du harcèlement de rue...

Les femmes se tournent de plus en plus vers les sports de combat. / © France 3 Occitanie
Les femmes se tournent de plus en plus vers les sports de combat. / © France 3 Occitanie

La secrétaire d'État à l'égalité professionnelle Marlène Schiappa a lancé un groupe de travail chargé d'étudier la possibilité de pénaliser le harcèlement sexuel dans la rue. La grande majorité des femmes dit y avoir été confrontée. Des femmes qui cherchent à se protéger et à se défendre.

Par Marie Martin

Pénaliser le harcèlement dans la rue : le débat est lancé.
Seulement voilà, le mettre en pratique reste, pour beaucoup, irréalisable, tant il demande des moyens et surtout une définition claire de ce qui peut être qualifié de harcèlement de rue.

Pour certaines femmes, pas question donc d'attendre que ces réflexions aboutissent.  Elles qui, dans leur grande majorité, reconnaissent avoir été au moins une fois victimes de harcèlement, d'insultes ou d'attouchements dans la rue, comptent d'abord sur elles-mêmes pour se protéger et se défendre.

Les cours de self-défense à l'attention des femmes font le plein. Ils permettent d'acquérir des réflexes de protection vitaux mais également de prendre confiance en soi. 
En attendant une loi qui permette de punir des comportements inacceptables...

Christine Ravier et Thierry Villéger, de France 3 Occitanie, ont assisté à l'un de ces cours : 

Toulouse : comment les femmes se protègent du harcèlement de rue

 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus