• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : l'enquête publique pour 2 sites Seveso dans la zone de Fondeyre débute

Le dépôt de carburants ESSO
Le dépôt de carburants ESSO

Implantés au coeur d'une zone urbaine, deux sites classés Seveso font polémique depuis de nombreuses années à Toulouse. Les riverains peuvent s'exprimer à partir de ce jeudi sur le dépôt de carburants ESSO et le site de traitement des batteries usagées STCM, dans le cadre d'une enquête publique.

Par Karine Pellat

Dès ce jeudi et jusqu'au 16 février les Toulousains vont pouvoir donner leur avis sur le PPRT, plan de prévention des risques technologiques, envisagé par l'Etat pour 2 sites toulousains classés SEVESO, dans le quartier de Fondeyre au Nord Ouest de Toulouse.
 

Les cuves du dépôt Esso contiennent 38 000 mètres cube de carburants.
Les cuves du dépôt Esso contiennent 38 000 mètres cube de carburants.

Le dépôt de carburants ESSO et le centre de traitement de batteries usagées STCM ont été répertoriés comme des sites industriels présentant des risques d'accidents majeurs.
Le dossier de l'enquête publique est téléchargeable sur le site de la Dréale.

En vidéo, le reportage Christine Ravier et Olivier Denoun
 

Les dates des permanences 

La commission d’enquête se tiendra à la disposition du public en mairie de quartier des Minimes, lors de 5 permanences :

  • le jeudi 5 janvier 2017 de 9h à 12h ;
  • le mercredi 18 janvier 2017 de 15h à 18h ;
  • le mercredi 25 janvier 2017 de 15h à 18h ;
  • le lundi 6 février 2017 de 9h à 12h ;
  • le jeudi 16 février 2017 de 14h à 17h .

Un PPRT contesté

Le PPRT doit permettre d'émettre des règles de sécurité autour de ces 2 sites, mais depuis plusieurs mois, il est largement rejetté par les riverains et les élus locaux. Pour eux ces 2 dépôts sont de véritables bombes à retardement, et seul un déménagement permettrait de protéger la population comme on peut le voir dans ce reportage réalisé en juin dernier. 

Le dépôt de carburants ESSO dans le quartier Fondeyre à Toulouse
Deux sites à risques classés SEVESO

 

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus