Toulouse : L'interdiction de la baignade dans le lac de la Ramée prolongée jusqu'à nouvel ordre

Publié le
Écrit par Sardain Claire

Une mauvaise nouvelle pour ceux qui pensaient pouvoir se rafraichir sur le plan d'eau de la Ramée à Toulouse. La mairie vient de prolonger jusqu'à nouvel ordre la fermeture de cet espace de baignade. En cause une cyanobactérie présente dans l'eau.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Pas de chance pour les habitués du lac de la Ramée. La mairie de Toulouse a décidé de prolonger l'interdiction de baignade sur le plan d'eau jusqu'à nouvel ordre. La présence d'algues qui peuvent être toxiques pour l'homme et les animaux.

Fermeture jusqu'à nouvel ordre

L'annonce est tombée vendredi 5 août 2022. Pas question de se baigner ce week-end dans le lac de la Ramée. La Mairie de Toulouse a décidé de prolonger l'interdiction et ce jusqu'à nouvel ordre. 

Des bactéries dans l'eau

Régulièrement, des analyses sont faites pour évaluer la qualité de l'eau. Des analyses supervisées par l'Agence régionale de la Santé (ARS), mandatée par Toulouse Métropole, le gestionnaire de la base de la Ramée. Des cyanobactéries ont de nouveau été découvertes lors des derniers prélèvements. Elles proviennent de la présence d'algues toxiques.

À vue d'œil, le plan d'eau ne donne d'ailleurs pas envie d'aller piquer une tête. 

Dangereuses pour l'homme et les animaux

Ces algues et les cyanobactéries qu'elles contiennent sont dangereuses pour l'homme. Elles peuvent provoquer des diarrhées, des vomissements, des maux de tête ou encore des irritations de la peau. Les enfants y sont plus sensibles.

Pour un animal de compagnie, ces algues sont mortelles. Elles entraînent les mêmes symptômes que sur l'homme mais peuvent lui être fatales en quelques minutes seulement. "Je garde mon chien en laisse" nous a confié ce vendredi matin un promeneur autour du lac. Pas question qu'il aille s'intoxiquer avec cette eau polluée". 

Fortes chaleurs et sécheresse

Ces algues toxiques apparaissent lors de fortes chaleurs, qui font grimper la température de l'eau, et d'un ensoleillement continu. Ce qui a été le cas tout au long du mois de juillet à Toulouse. 

D'autre part, le canal de Saint-Martory, qui alimente le plan d'eau, est quasiment à sec cet été. Du coup, l'eau du lac se transforme en eau stagnante, ce qui permet la prolifération de ces algues et des cyanobactéries. 

Le lac de la Ramée a déjà été déclaré impropre à la baignade à 3 reprises depuis le début de l'été. Compte tenu des prévisions météo et d'une nouvelle vague de canicule annoncée pour la semaine prochaine, il risque fort de rester interdit à la baignade pendant encore une bonne période.