Toulouse : les agriculteurs manifesteront leur colère mercredi 22 novembre

Publié le

Après des manifestations dans plusieurs préfectures de la région, les JA, syndicat des jeunes agriculteurs appellent à la mobilisation mercredi 22 novembre à Toulouse "pour un plan global de l'agriculture et pour une vision à long terme". Le trafic risque d'être perturbé.

Alors qu'ils ont renversé les panneaux de signalisation de nombreuses communes rurales de la région, les JA passent à la vitesse supérieure et veulent faire entendre leurs voix au plan régional. Ils protestent contre l'augmentation des charges, notamment l'augmentation du prix du gasoil agricole mais aussi contre les décisions administratives.

Lire aussi : "Foutez-nous la paix, laissez-nous travailler !" Éleveurs et agriculteurs clament leur ras-le-bol et réclament leurs indemnisations

Demande de "pause normative"

D'autres dossiers chauds, plus ou moins liés, sont sur la table : les retards de paiement des aides européennes, le problème des normes et les contraintes imposées au monde paysan. Les JA demandent "une pause normative".

Ils appellent à un grand rassemblement de l'ensemble de la profession à Toulouse. L'horaire de la manifestation n'est pas communiqué à l'heure où nous publions cet article.

En Aveyron, lundi 20 novembre, trente agriculteurs environ ont mené une opération escargot à Laissac pour s’opposer au projet bien avancé de parc photovoltaïque au sol sur un terrain de 9 hectares. Leur slogan : "Les panneaux photovoltaïques ne vous nourriront pas"

"Alors que les vertus de l'élevage sont prouvés et que ses bénéfices directs et induits pour notre territoire sont reconnus, sur les plans économiques, sociaux, environnementaux, alors que nous savons que l'élevage participe grandement à la richesse et au dynamisme de l'Aveyron, alors que nous sommes fiers de nos paysages et de nos produits de qualité, comment peut-on laisser des terres qui permettent de cultiver notre richesse et notre savoir-faire, se destiner à la production d'énergie solaire ?", argumentent-ils.

Les sujets de mécontentement sont nombreux et on le voit très divers. Ils pourraient augurer d'un rassemblement massif ce mercredi à Toulouse.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité