Toulouse : United Airlines passe une commande historique de 200 Boeing 737 et 70 Airbus A321

La compagnie américaine United Airlines mise sur une reprise solide du transport aérien et pour s'y préparer, elle renouvelle sa flotte en passant ce mardi la plus grosse commande de son histoire. 200 Boeing 737 MAX et 70 Airbus A321neo.

Le violent trou d'air du trafic aérien au plus fort de la pandémie de Covid-19 ne s'est pas encore complètement estompé. Mais le transport de touristes est déjà "pratiquement" revenu à son niveau d'avant la pandémie, a assuré le directeur général de United, Scott Kirby. 
La reprise des voyages d'affaires, encore en baisse de 60%, "devrait vraiment s'accélérer à l'automne, quand les enfants retourneront à l'école", a-t-il assuré.
Les voyages internationaux quant à eux sont plus lents à revenir mais l'été prochain, "on pourrait voir des records sur les vols transatlantiques", a prédit M. Kirby, ne semblant pas s'inquiéter de l'essor des variants du Covid-19. United se concentre tout de même pour l'instant sur des avions mono-couloirs, utilisés surtout sur les vols intérieurs.

70 Airbus A321neo

Dans le détail, la compagnie prévoit d'acheter chez Boeing 50 avions 737 MAX 8 ainsi que 150 exemplaires du 737 MAX 10, le plus gros de cette famille. Elle prévoit par ailleurs d'acheter à Airbus 70 A321neo, le "blockbuster" du constructeur européen sur le segment des mono-couloirs de plus de 200 sièges.

Cela représente au total, un achat de 35,38 milliards de dollars au prix théorique des appareils, même si les compagnies bénéficient toujours dans les faits de grosses ristournes.

Airbus se réjouit d'une "commande aussi importante de la part d'une grande compagnie aérienne comme United" après l'achat fin 2019 de 50 A321 XLR, la version à très long rayon d'action de son monocouloir. Pour Scott Hamilton, du site spécialisé Leeham News, l'ampleur de la commande est un peu surprenante.
En passant un contrat avec le constructeur européen, la compagnie veut peut-être "faire jouer la concurrence entre Airbus et Boeing pour
mieux négocier de futurs deals", explique-t-il. 

La compagnie augmente en tout cas la liste de ses emplettes à plus de 500 appareils, dont 40 seront livrés en 2022, 138 en 2023 et plus de 350 en 2024 et plus tard.

L'arrivée de tous ces avions va permettre à United d'augmenter le nombre de sièges disponibles sur ses vols en Amérique du Nord d'environ 30% d'ici 2026, avec un accent sur les catégories plus lucratives des classes affaires et business.
Choisir des mono-couloirs plus gros permet aussi à United d'accroître ses capacités à destination d'aéroports où il est devenu compliqué d'ajouter des vols, comme San Francisco.

La compagnie, dans le cadre d'une stratégie plus large baptisée "United Next", transforme parallèlement l'intérieur de ses appareils, tous les passagers disposeront d'un écran sur le siège devant eux et d'un internet plus rapide, assure United.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
airbus économie entreprises emploi aéronautique