Le Toulouse Football Club fait cadeau de la victoire à Saint-Etienne au Stadium

Trois énormes erreurs de défense ont permis à Saint-Etienne de s'imposer (3-2) mardi sur la pelouse du TFC, lors de la 7e journée de Ligue 1.
Le vert, une couleur qui ne réussit pas aux Violets : 3 défaites et 3 nuls lors des 6 derniers matchs
Le vert, une couleur qui ne réussit pas aux Violets : 3 défaites et 3 nuls lors des 6 derniers matchs © AFP
L'embellie estivale toulousaine est-elle finie ? 

Alors que les Toulousains ont dominé le jeu mardi soir au Stadium, ils ont offert les trois points de la victoire à Saint-Etienne sur le score de 2 à 3.
 

Le vert, une couleur qui ne réussit pas aux Violets


L'ASSE, qui grimpe provisoirement à la troisième place avec cette deuxième victoire de rang, est en train de devenir la bête noire des Toulousains qui perdent une place, et se classent cinquième.  Lors de ses six derniers matches contre les Verts, le TFC a en effet subi trois échecs et concédés trois nuls
    
La lourde défaite du premier match de championnat de cette saison à Marseille (4-0) digérée, depuis le TFC promettait pourtant beaucoup.

Mais la soirée de mardi a refroidi les ardeurs. Tant il y a eu d'erreurs, d'imprécisions, notamment dans les tirs, dont quatre ont eu des airs de transformations de rugby directement dans les tribunes.


Trois buts offerts aux Stéphanois


Le premier but des Stéphanois (23) est venu un peu contre le cours du jeu. Diony a profité d'une boulette de Jullien pour conclure dans un but quasi vide alors qu'à ce moment les hommes d'Alain Casanova avaient réussi une bonne entame.

Ensuite, les choses se sont gâtées. Frustrés, les Toulousains ont essayé de réagir mais ils commis des fautes alors que les Verts, avec MVila dont c'était
le 150e match de Ligue 1 ont contrôlé la situation. 

L'une des forces des Toulousains, c'est de ne pas abdiquer. Comme face à Monaco, où ils étaient revenus, ils sont mieux repartis après la pause. Et ont fini par égaliser avec un bijou de tir enroulé de Gradel (63) 

Mais ce but du capitaine toulousain, le 3e cette saison de l'ex-stéphanois qui a reconnu avoir eu des contacts pour retourner lors du mercato dans le Forez, n'a pas suffi. A la suite de cette égalisation, Sangaré a glissé permettant à Cabella de redonner l'avantage aux Verts (66). Puis, Salibur a profité d'une nouvelle bourde de la défense, notamment une hésitation entre Reynet et Jullien pour faire la différence (75). 
   
Un ultime but de Durmaz, un enroulé du droit, a un peu relancé le suspense (78). Mais Toulouse, qui reste maintenant sur trois matches sans succès, était loin de mériter de s'imposer.
 
Alain Casanova: "Il faut savoir pardonner les erreurs individuelles"
"On a fait des erreurs qui coûtent cher. Cela gâche un peu la prestation d'ensemble et je suis un peu triste pour les joueurs. On a manqué d'efficacité dans les deux surfaces car, si on a commis des erreurs défensives, on aurait aussi dû marquer plus de buts. Cela confirme qu'il nous reste beaucoup de travail. Notre marge de progression est encore très importante. J'en voudrais à mes joueurs quand ils refuseront le jeu, mais là, ce n'est pas le cas. Il faut savoir pardonner les erreurs individuelles."
    
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tfc football sport ligue 1