Un Airbus A350 parti de Paris fait demi-tour après avoir activé un code de détresse, on ne sait pas ce qui s'est passé

Le flou règne sur la nature exacte de l'incident mais un Airbus A350 de la compagnie Air France a été contraint de faire demi-tour 30 minutes après son décollage de l'aéroport de Rossy-Charles-de-Gaulle lundi 18 mars. L’avion avait déclenché un code de détresse.

Lundi 18 mars, un pilote d'un Airbus A350 d'Air France a donc activé le code 7700 qui permet de signaler toute situation de détresse. Il venait de décoller de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle et volait vers Chennai (Inde) quand, au bout de 30 minutes, il a dû signaler une situation de détresse.

127 passagers à bord

Quand un pilote déclenche ce signal, une alarme retentit immédiatement sur les postes de contrôle radar au sol. Par précaution, "il a été décidé de faire demi-tour", a expliqué Air France.

« Les pilotes et le personnel de cabine sont formés et régulièrement entraînés pour gérer ce type de situation connue et maîtrisée », a ajouté la compagnie. Mais cette dernière n’a pas donné plus d’informations sur cet incident technique.

L’avion, qui avait décollé à 10h08, s’est posé sur la piste de l’aéroport parisien à 11h16. 127 passagers se trouvaient à bord de cet A350.

Un autre Airbus se pose en urgence sur l'île grecque de Rhodes

Un incident qui s'ajoute à celui d'un Airbus A330 de la compagnie Lufthansa le même jour. Parti de Francfort (Allemagne) en direction de Dubaï le lundi 19 mars, l'avion a dû atterrir en urgence sur l'île grecque de Rhodes suite à un problème électrique.

De la fumée s'était répandue à l'intérieur de l'appareil. Heureusement, les 190 passagers sont sains et saufs.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité