Un César à l'école : un chef costumier aux 4 récompenses de retour dans son lycée à Toulouse

Le lycée Saint-Sernin à Toulouse accueille ce mercredi 8 février le chef costumier Pierre-Jean Larroque, ancien élève de l'établissement, dans le cadre du dispositif Un César à l'école. L'artiste a remporté l'année dernière son quatrième césar pour la réalisation des costumes du film "Illusions perdues".

Ce mercredi 8 février, le lycée Saint-Sernin à Toulouse accueille entre ses murs un ancien élève un peu spécial... Il s'agit du chef costumier Pierre-Jean Larroque. L'artiste a reçu l'année dernière son quatrième César pour la réalisation des costumes du film Illusions perdues. Il a également reçu cette prestigieuse récompense pour les films Mademoiselle de Jonquière, Marguerite et Lautrec

Originaire de Toulouse où il a notamment effectué une partie de ses études aux Beaux-Arts, il revient dans son lycée dans le cadre de l'initiative Un César à l'école. C'est un dispositif d'éducation artistique assez récent, créé par l'association Un artiste à l'école, parrainé par le ministère de la Culture et en collaboration avec l'académie des Césars. 

"L'idée, c'est d'inviter les lauréats des Césars à retourner dans l'un de leurs anciens établissements scolaires pour échanger avec les élèves et parler de leurs parcours, discuter de leurs œuvres et partager leurs expériences", explique Louise Devaux, coordinatrice des projets Un César à l'école.  

"Une rencontre qui colle au profil du lycée"

Dès son arrivée, le costumier Pierre-Jean Larroque déjeunera à la cantine aux côtés de professeurs et de l'équipe administrative du lycée. Il aura également l'occasion de déambuler dans les couloirs pour revisiter son ancien établissement. 

Il y aura enfin un temps d'échange entre 15h et 17h avec une soixantaine d'élèves, pour certains en spécialité Histoire des arts ou théâtre ainsi qu'une classe préparatoire en option cinéma. "Quand j'ai reçu la proposition de la venue de Monsieur Larroque, j'ai trouvé cela très intéressant et original. C'est une rencontre idéale pour notre établissement qui a un profil assez artistique ", raconte Lucile Gadanho, la documentaliste et référente culture du lycée Saint-Sernin à Toulouse. 

Les élèves concernés par cette rencontre ont pu visionner et étudier en amont le film Illusions perdues, de Xavier Giannoli qui date de 2021. C'est une adaptation du roman du célèbre écrivain Honoré de Balzac, qui s'inscrit dans la comédie humaine, un ensemble de 90 ouvrages.

"C'est un apport riche pour nos élèves qui vont pouvoir découvrir ce parcours prestigieux. C'est aussi un moyen de leur montrer qu'il existe de nombreuses orientations possibles"

Lucile Gadanho

Documentaliste et référente culture

Un concept qui date de 2012

Le concept Un artiste à l'école a été imaginé en 2012 par Pascal Rogard, directeur général de la SACD (la société des auteurs). C'est aujourd'hui un dispositif artistique et culturel qui a pour but d'éveiller les jeunes aux métiers de la culture. 

"Ces métiers artistiques comme chef de la décoration, ingénieur du son, photographe, les élèves n'y pensent pas forcément. Ils sont aussi très intimidés par ces métiers et ils s'autocensurent", atteste Louise Devaux. 

Depuis 10 ans, ce ne sont pas moins de 17.000 élèves qui ont eu l'occasion de rencontrer 85 artistes tels que Isabelle Carré, Eric Toledano, Bruno Solo, Miss Tic, Thomas Lilti,  Eric Klapisch, BEN, et bien d’autres. 

"Ce sont des moments de transmission. Les artistes sont parfois très émus de retourner dans ces lieux de leur jeunesse et aussi très surpris par l'intérêt des élèves."

Louise Devaux

Coordinatrice des projets Un artiste à l'école

Ce ne sont pas moins de 35 artistes en tout genre qui participeront à ce dispositif gratuit sur l'année 2022-2023 dans les écoles primaires, collèges et lycées de toute la France.