Université Jean Jaurès à Toulouse : le grand nettoyage a commencé

Une centaine de volontaires a commencé ce vendredi matin le nettoyage et la remise en état des locaux de l'Université Jean Jaurès à Toulouse occupée depuis deux mois et évacuée par la police mercredi dernier.

Tout d'abord, débloquer les portes...
Tout d'abord, débloquer les portes... © Eric Foissac France 3
Une centaine de volontaires
Des étudiants, des professeurs, des personnels administratifs ont répondu à l'appel de la direction de l'Université. Ce vendredi matin, ils étaient environ une centaine à déplacer chaises, tables et autres objets entassés par les grévistes devant toutes les issues de l'Université. 
Les gros travaux de réfection seront effectués par des entreprises spécialisées.

A l'intérieur des dégradations jugées importantes
Plusieurs bâtiments, notamment ceux occupés pendant les deux mois sont particulièrement dégradés, avec des tags, de la peinture au sol, sur les murs, sur les tableaux. 
Selon la direction de l'Université, le coût de ces travaux pourraient s'élever à environ 400 000 euros, un chiffre "exagéré" selon les étudiants grévistes. 

Reprise prévue le 22 mai
Après deux mois de blocage et l'évacuation par la police, la direction espère que l'Université pourra être rouverte le 22 Mai avec l'organisation de sessions d'examens du 11 au 13 juin. 

Vidéo : le repportage de Marie Martin et Eric Foissac
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université éducation société