VIDEO. L’interlingua, une langue que tu comprends sans l'avoir jamais apprise

Une langue que tu connais déjà. Tu ne l’as jamais étudiée, ni même entendue et pourtant elle te semble familière, c'est l'interlingua.

Aujourd’hui à France 3, je suis passée voir Nina Menou dans une salle de montage où elle travaille, pour le magazine en langue occitane Viure al País.

Le sujet qu'elle est en train de monter est consacré à une langue inventée de toute pièce.

Qu’es aquò ?

Nina m’explique : « Ça m'a intriguée, j’ai vu sur tiktok un homme qui parle une langue qui peut être comprise par les français, les espagnols, les occitans, les italiens, les portugais ou encore les roumains. Il parle l’interlingua ».

Elle me précise par ailleurs que même les anglais comprennent cette langue.

J’avais comme tout le monde, entendu parler de l’esperanto. Une langue universelle très facile à apprendre. J’avais même essayé d’en écouter, dans l'intention peut-être de l'étudier. Mais comme je n'avais pas saisi grand-chose, tout juste touché du doigt... j'avais vite laissé tomber.

L'interlingua, par contre, c'est vraiment la première fois que j'entends ce mot.

Interlingua, qu’es aquò ?

Nina, me dit : "tu vas voir". Et elle me montre un extrait de l'interview que lui a accordé cet homme. Cet homme, c'est Carlos Valcárcel, spécialiste des langues romanes à l’Université de Vigo en Espagne. Nina l'interroge en occitan, il répond en interlingua.

durée de la vidéo : 00h00mn24s
extrait du sujet de Nina Menou sur l'interlingua ©FTV

Vous avez vous aussi tout compris ? C'est bluffant, vous ne trouvez pas ?

Perso, sans même regarder les sous-titres, rien ne m'a échappé.
Allez, facile direz-vous : je suis française, ma langue maternelle est l’espagnol, j’ai fait un peu d’italien et aussi de l’occitan. Cela ne paraît donc pas étonnant. Cependant, je l'avoue, je suis moi-même tout à fait surprise de cette compréhension si aisée !

Mais les anglais, comment est-ce possible, explique-moi Nina ?

Nina me dit que Carlos Valcárcel, lui a raconté que cette langue a été créée au début du 20e siècle par un groupe de linguistes et qu'elle est construite à partir de cinq langues existantes : quatre langues romanes et l’anglais.

Carlos Valcárcel : « Tu peux comprendre l’interlingua de manière immédiate sans l’avoir étudié avant parce que tu connais déjà la majorité du vocabulaire. »

Née en 1951 cette langue est le fruit du travail de linguistes de plusieurs pays sur presque 3 décennies.  Le vocabulaire de l'interlingua est emprunté essentiellement aux langues romanes ainsi qu'à l'anglais, du fait qu'une grande partie de son vocabulaire est d'origine romane. La grammaire est également inspirée de ces langues mais avec des simplifications.

J’ai trouvé une explication intéressante et synthétique sur une page du gouvernement canadien : L’interlingua, une langue internationale

On peut y lire la traduction en interlingua de l’article premier de la Déclaration universelle des droits de l’homme :

Tote le esseres human nasce libere e equal in dignitate e in derectos. Illes es dotate de ration e de conscientia e debe ager le unes verso le alteres in un spirito de fraternitate.

Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

Si vous voulez en savoir plus sur cette langue avec des vidéos, vous pouvez suivre Carlos Valcárcel, celui qui se fait appeler Orlophe, sur tiktok ou instagram.

Un grand nombre de followers partagent déjà sa passion pour l’interlingua. Aujourd'hui, ils sont plus de 642 000 à le suivre sur le réseau tiktok. 

L'extrait proposé dans cet article est tiré d'un sujet de la série L'uèlh de Nina (L'Oeil de Nina) diffusée dans le magazine Viure al País le dimanche matin vers 10h 25 sur France 3 Occitanie. L'épisode consacré à l'interlingua, sera diffusé dimanche 25 février 2024.