VIDEOS. L'extraordinaire histoire de ce quartier construit autour d'une piste légendaire de l'aventure aéronautique ayant vu décoller Mermoz ou Saint-Exupéry

Le 2 février 2004, marquait le dernier décollage d'avions sur la piste historique de Montaudran (Toulouse en Haute-Garonne), un site emblématique de l'aviation française. Durant 86 ans, cette piste a été le témoin de l'envol de centaines d'avions, symbolisant les prémices de l'aviation civile. Elle est devenue un quartier où les logements se mélangent aux sites historiques, rappelant l'âge d'or de l'aéronautique.

La piste historique de Montaudran a vu décoller et atterrir des centaines d'avions durant 86 ans. Il y a 20 ans, le 2 février 2004, décollait le dernier avion de cette piste mythique.

Située dans le quartier de Montaudran sur la commune de Toulouse en Haute-Garonne (31), la piste a été construite en 1917 par Pierre-Georges Latécoère.

Au printemps 1918, le premier avion produit à Montaudran a effectué son vol inaugural dans le ciel toulousain.

Pionniers de l'aviation

La suite est dans les livres d'histoires de l'industrie aéronautique. Cet illustre aérodrome a vu la naissance de l'aviation civile via les lignes Latécoère puis l'Aéropostale jusqu'en 1934.

Les célèbres pilotes, Mermoz, Guillaumet ou encore Saint-Exupéry, pionniers de l'aviation, s'envolaient sur la plus longue ligne aérienne de l'époque entre Montaudran et l'Amérique du Sud.

Bombardée durant la Seconde Guerre mondiale, l'usine de Montaudran fut ensuite utilisée par Breguet Aviation et Air France Industries jusqu'en 2003.

Terre d’envol puis capitale mondiale de l’aéronautique

"Si Latécoère n’avait pas choisi Toulouse pour y fabriquer des wagons puis des avions, Toulouse ne serait pas la capitale mondiale de l’aéronautique", déclare Gérard Hardy Président de l'association Aviation et Patrimoine.

C’est ensuite Air France et ses ateliers de maintenance qui ont fait vivre l’aérodrome jusqu’à son déménagement à Blagnac.

Aujourd'hui, 20 ans après le dernier décollage, le site est partiellement inscrit "monument historique". La piste légendaire est toujours là, devenue la ligne de vie du quartier. Elle est entourée de logements, du campus Toulouse Aerospace ainsi que des musées de la Halle de La Machine et l'Envol des pionniers.

D'autres bâtiments ont aussi été préservés, le quartier général de la compagnie Latécoère.

À l’origine c’est le bâtiment radio de la société Latécoère ensuite de l’Aéropostale.

Gérard Hardy, Président de l'association Aviation et Patrimoine

"Au fur et à mesure que les avions partaient, le chef d’exploitation Didier Daurat surveillait le décollage et l’atterrissage des avions depuis le petit balcon que l’on voit derrière moi", poursuit Gérard Hardy.

Reconvertie en artère urbaine dans ce nouveau quartier, l’aventure se poursuit le long de cette piste éternelle.

(Avec Pascale Felix)

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité