Week-end sans train en gare de Toulouse Matabiau

Aucun train ne circulera dans la gare de Toulouse Matabiau entre le 17 et le 20 octobre. La SNCF procède à l'installation d'un nouveau centre de commandes. Ces travaux coïncident avec le premier week-end des vacances de la Toussaint.
 

Pas de train en vue à Toulouse Matabiau, vendredi dernier
Pas de train en vue à Toulouse Matabiau, vendredi dernier © FTV
La gare de Toulouse Matabiau sera fermée samedi soir jusqu’au mardi 20 octobre. Des travaux nécessaires pour moderniser les 7 postes d’aiguillage qui remontent aux années 70 et les intégrer à un tout nouveau centre de commande. L’objectif de la SNCF étant de regrouper le pilotage des aiguillages et la régulation des circulations dans des centres régionaux.
Une intervention durant le premier week-end des vacances de la Toussaint, cela tombe mal mais pas d’inquiétude, la SNCF assure que cette fermeture interviendra après les principaux départs du vendredi 16 et du samedi 17 octobre. La fermeture est précisément actée pour 19h30 le samedi. A noter aussi la modernisation du pont routier de Luzenac, qui interrompt la circulation des trains entre Toulouse et Ax-les-Thermes sur cette même période.

Système de bus mis en place

Cette interruption de 57h sera compensée par des bus mis en place pour rejoindre la gare deToulouse et au départ de cette dernière. Ainsi, les trains Paris - Toulouse s’arrêteront à Agen, les Lyon - Toulouse à Montpellier et les TER s’arrêteront selon les lignes à Boussens, Ax-les-Thermes, Tessonieres, St Sulpice, Montauban, Mazamet et Arenes-St Cyprien.  

L’installation de cet équipement moderne nécessite l’intervention de 300 agents, pour un coût estimé à 150 millions d’euros, financé à 100% par SNCF réseau.
Le retour progressif à la normale s’effectuera à partir du 20 octobre : trois trains sur quatre rouleront le mardi, puis 90% du trafic sera effectif dès le mercredi 21 octobre et ce jusqu'au 30 octobre. Le trafic sera en revanche assuré à 100%, les 24 et 25 octobre, pour le second week-end des vacances de Toussaint.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie