Un e-pèlerinage à Lourdes pour une première mondiale face à la pandémie de Coronavirus

En ce 16 juillet, jour anniversaire de la dernière apparition de la Vierge à Bernadette Soubirous, le sanctuaire de Lourdes diffuse 15 heures de pèlerinage en direct sur le web, les réseaux sociaux et les chaînes de télévision catholiques du monde entier. 

 

plateau de l'émission spéciale diffusée à 16h depuis le sanctuaire de Lourdes
plateau de l'émission spéciale diffusée à 16h depuis le sanctuaire de Lourdes © Sanctuaire de Lourdes
Ce pèlerinage virtuel baptisé " Lourdes United " est une première mondiale pour le sanctuaire.  
Un marathon de 15 heures de live, de messes, de prières et de chapelets avec un grand rendez-vous à 16h : un plateau réunissant une soixantaine de personnes. "C’est un moyen d’aller au-devant des malades. Lourdes est dejà un lieu international" précise David Torchala, chargé de communication du sanctuaire.

Depuis 7 heures ce matin, une équipe d’une cinquantaine de personnes assure la fabrication du programme traduit simultanément en 5 langues.
Les moyens de TV Lourdes, appuyés par une agence de production, fournissent un flux qui est diffusé sur internet, les réseaux sociaux, mais également repris par des chaînes de télévision catholiques comme KTO en France.
 
La régie de TV Lourdes qui assure la fabrication du programme
La régie de TV Lourdes qui assure la fabrication du programme © sanctuaire de Lourdes

Le pèlerinage sera également diffusé sur les chaînes catholiques des Etats-Unis, du Vatican, en Inde, à Jakarta, en Amérique du Sud, en Allemagne, Autriche, Suisse et Russie.

Pendant le confinement, nous touchions 3 millions de personnes par jour. Là nous espérons multiplier par 2, 3 ou 4 notre audience. TV Lourdes a commencé en 1999 avec une petite web-cam et aujourd’hui c’est un acte d’évangélisation pour que Lourdes puisse sortir de la Bigorre. On est éblouis et émerveillés par la fidélité de ceux qui nous suivent. 

David Torchala, pôle communication du sanctuaire de Lourdes

 A travers ce e-pèlerinage, l’objectif affiché par le sanctuaire est double. Aller apporter la prière aux fidèles et leur demander un soutien.
La pandémie a un impact économique majeur. Selon le sanctuaire, la perte d’exploitation sur Lourdes et le bassin lourdais est estimée à près de 8 millions d’euros.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société coronavirus/covid-19 santé