Frontière franco-espagnole : reconfinement de la communauté autonome d'Aragon pour au moins 13 jours

Il n'est plus possible d'entrer ou de sortir de la communauté autonome d'Aragon en Espagne depuis ce mardi 27 minuit et jusqu'au 9 novembre minuit, pour l'instant. Il s'agit d'un reconfinement "territorial".

Il est interdit d'entrer et de sortir du territoire d'Aragon au moins jusqu'au 9 novembre, sauf motif impérieux.
Il est interdit d'entrer et de sortir du territoire d'Aragon au moins jusqu'au 9 novembre, sauf motif impérieux. © Javier Belver /Maxppp
L'Espagne s'était confinée quelques jours avant la France. Et depuis ce mardi 27 octobre, la région d'Aragon se confine de nouveau. « Depuis hier nous sommes dans cette situation qu’on appelle -et je n’aime pas cette dénomination mais c’est comme ça que tout le monde la comprend- : nous sommes dans une situation de couvre-feu de 23 heures à 6 heures. Et depuis aujourd’hui nous allons également adopter la mesure de confiner la communauté autonome dans tout son périmètre c’est-à-dire empêcher les entrées et sorties vers d’autres communautés autonomes sauf sorties pour des causes strictement justifiées » a annoncé Javier Lambán, le président d'Aragon sur twitter.
 

Qui pourra se rendre en Aragon ?

Ce confinement territorial fait partie d'un décret régional en date du 26 octobre.

Journal officiel d'Aragon

En Espagne, le chef du gouvernement, Pedro Sanchez, laisse aux dirigeants des communautés autonomes la possibilité d'appliquer un retour à l'état d'urgence en fonction de la situation sanitaire. C'est ce que fait la province d'Aragon, à la frontière avec la France. Onze cas font office d'exception d'après ce décret. Pour chacune de ces situations, il est nécessaire de la justifier : 

Contrôler le virus

Ce décret précise que de telles mesures de confinement sont prises, en plus d'un couvre-feu de 23 heures à 6 heures du matin, à cause d'une forte et rapide reprise de l'épidémie dans la région. Le gouvernement d'Aragon indique que la décision découle du taux de mortalité et des indicateurs concernant les repércussions du Covid sur le système de santé -cela "pourrait engendrer un dépassement des capacités d'hospitalisation et de réanimation". Objectif : réduire les cas de Covid en Aragon et contrôler la propagation du virus.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pyrénées nature montagne occitan culture culture régionale région occitanie politique fusion des régions réforme territoriale espagne international coronavirus/covid-19 santé société déconfinement