• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Brigitte Bardot interpelle le préfet des Hautes-Pyrénées sur le projet de porcherie industrielle à Ossun

Brigitte Bardot, photo d'archive septembre 2007 / © E.Feferberg/AFP
Brigitte Bardot, photo d'archive septembre 2007 / © E.Feferberg/AFP

Brigitte Bardot vient au secours des opposants au projet de porcherie industrielle à Ossun dans les Hautes-Pyrénées. La présidente de la fondation qui porte son nom vient de publier une lettre ouverte au préfet du département. Elle lui demande de mettre un terme à ce projet.

Par Juliette Meurin

BB demande à BB de ne pas laisser faire le projet de porcherie industrielle à Ossun !

Initiales BB

Brigitte Bardot que l'on appelle BB a adressé une lettre ouverte au préfet des Hautes-Pyrénées, Brice Blondel. Dans ce courrier l'ancienne actrice fait notamment remarquer à l'homme d'état que tous deux portent les mêmes initiales.
"Monsieur le Préfet, je place en vous mon espoir, nous avons les mêmes initiales, ne les trahissez pas !" dit elle en conclusion de sa lettre.
 

Le point Godwin de Brigitte Bardot

La présidente de la fondation Brigitte Bardot estime que le projet de porcherie industrielle à Ossun soulève à juste titre l'indignation des habitants. Selon elle, les cochons (à 95%) en France "sont élevés en bâtiment sur caillebotis cimentés dans des conditions indignes."

Elle n'hésite pas à utiliser le terme" camps de concentration". Elle affirme ainsi : "s’il semble impossible de parler compassion avec les responsables de pareils camps de concentration, parlons au moins salubrité et de la menace que représente ce type d’élevage sur les milieux naturels. Il est temps de mettre un terme à ces usines mortifères de chair animale vivante."















 

Sur le même sujet

Basket : une demi-finale historique pour les joueuses de Lattes

Les + Lus

Les + Partagés