Des sources d’eau exploitées depuis 2000 ans : la botte secrète de la région qui est la première destination thermale de France

Alors que se déroule le salon des cures thermales et de la thalassothérapie à Toulouse et malgré la diminution du nombre de curistes, l'Occitanie se distingue comme première région thermale de France avec 140 000 séjours par an dans 28 stations thermales.

La Quotidienne des Régions
Tous les jours à 13h, notre rédaction vous réserve le meilleur de l'info régionale. Une sélection rien que pour vous, pour rester en lien avec vos régions.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "La Quotidienne des Régions". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Le salon des cures thermales et de la thalassothérapie à Toulouse. Un choix logique puisque l'Occitanie reste la première région thermale de France. L'activité est en baisse mais les professionnels rebondissent, notamment grâce au développement du thermoludisme.

Se soigner ou se détendre

Se ressourcer dans des bains d’eau ou se faire masser, pour plusieurs jours ou quelques heures. Dans les stations thermales le maître mot c’est le bien-être. Chaque année en Occitanie c'est plus de 140 000 curistes qui séjournent dans les 28 stations thermales de la région. Une fréquentation en baisse depuis quelques années, car l’activité coûte cher : en moyenne 1500 euros par session de trois semaines. Un séjour qui peut être totalement remboursé lorsqu’il est prescrit par un médecin.

Les adeptes des thermes sont en revanche de plus en plus nombreux à se rendre dans les stations pour quelques heures seulement : c'est le thermoludisme qui n'est pas remboursé par la sécurité sociale mais permet un moment de détente.

Des stations misent aujourd’hui sur ces options de courtes durées. Le site de Balnéa dans les Hautes-Pyrénnées par exemple, comptabilise plus de 290 000 entrées par an.

2000 ans d'histoire

Si la région reste la première destination thermale de France c’est qu'elle a hérité des vestiges du 19ème siècle et des volontés de Napoléon III. Comme à Bagnères de Luchon où les sources d’eau des Pyrénées sont exploitées depuis 2000 ans. Les premiers bains datent de l’antiquité lorsque les romains font creuser trois bassins dans la ville.

Aujourd’hui reconnue pour ses activités thermales, la reine des Pyrénées se classe dans le top 10 des stations les plus fréquentées de la région. En 2023, plus de 5000 curistes sont venus pour la qualité de ses eaux, les plus sulfurées des Pyrénées.

durée de la vidéo : 00h01mn24s
Le thermalisme dans les Pyrénées ©Inès Rochetin

En Aveyron aussi 

À Cransac en Aveyron, le thermalisme reprend aussi des couleurs après la pandémie de Covid qui a largement impacté l'activité selon nos confrères de La Dépèche. Déterminer à se renommer prochainement Cransac-les-Thermes, il s'agit de la seule station thermale du département avec un dispositif de soin unique en d’Europe à partir de gaz naturels chauds. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité