Lourdes : un prêtre affirme son cancer guéri après son pèlerinage, mais n'est pas miraculé qui veut

Un prêtre catholique appartenant au diocèse d'Indianapolis aux Etats-Unis, a révélé qu'il avait été guéri d'une tumeur au cerveau au Sanctuaire Notre-Dame de Lourdes (Hautes-Pyrénées). Pourtant, le chemin est encore long avant que l'Eglise reconnaisse cette guérison comme un miracle.

Face à la caméra, le père John Hollowel se présente les traits tirés, les joues creusées, le crâne rasé où apparaît une cicatrice. Pourtant, le prêtre du diocèse d'Indianapolis aux Etats-Unis a une bonne nouvelle à annoncer sur sa chaine Youtube, lundi 30 janvier 2023 : "Je fais cette courte vidéo pour que tout le monde sache (...) En fait, j'ai été guéri de ma tumeur au cerveau à Lourdes."

Prêt à mourir pour "les victimes d'abus du clergé catholique"

Diagnostiqué le 11 février 2019,  jour de la fête de Notre-Dame de Lourdes, le prêtre américain suivait depuis un traitement. Deux mois avant son pèlerinage dans le Sud-Ouest de la France, un examen montrait que sa tumeur s'étendait. "J'allais bien si je mourais, explique-t-il dans sa vidéo. J'étais prêt à faire le sacrifice pour les victimes d'abus du clergé catholique" ajoutant "mais j'ai bien pensé, si je vais à Lourdes et que je suis guéri là-bas, cela pourrait avoir un impact sur certains membres de ma famille et amis de l'Église catholique…" .

Comme le rapporte le site catholique anglo-saxon Shalom World, il y est allé et a guéri. Le père John Hollowel est-il un miraculé ?

N'est pas "Miraculé" qui veut...

La reconnaissance d'une guérison miraculeuse par l'Eglise prend du temps et nécessite une déclaration enregistrée par un médecin à Lourdes, au Bureau des constatations médicales. Si une enquête est jugée nécessaire, la personne concernée doit fournir des preuves de la guérison.

Les médecins présents à Lourdes se réunissent pour déterminer si la guérison est "imprévue, instantanée, complète, durable et inexpliquée". Si c'est le cas, le dossier est transmis au Comité médical international de Lourdes, qui désigne un membre pour une enquête plus approfondie.

Contacté, le service communication du sanctuaire de Lourdes n'avait pas encore répondu à notre sollicitation au moment de la publication de cet article.