Manifestations des agriculteurs : le mouvement s'étend aux Hautes-Pyrénées, une rencontre avec le préfet ce samedi

La grogne des agriculteurs se poursuit. Une centaine de manifestants restent mobilisés sur l'autoroute A64, toujours coupée à la circulation. Le mouvement s'étend aux département voisins. Ce samedi matin, les Jeunes Agriculteurs ont bloqué l'entrée de l'autoroute A64 à Séméac.

Malgré les températures négatives de la nuit, la colère ne faiblit pas chez les agriculteurs. Ils restent déterminés à se faire entendre en bloquant les axes routiers autour de Toulouse. Preuve de leur engagement, le mouvement s'étend. Les jeunes agriculteurs des Hautes-Pyrénées ont décidé de rejoindre leurs collègues de la Haute-Garonne, du Tarn-et-Garonne et de l'Ariège.

Ce samedi matin, des JA des Hautes-Pyrénées ont installés des ballots de pailles devant les accès de l'A64 à Séméac et à Ibos.

Un barrage filtrant est également installé sur le rond-point de Hèches. Les agriculteurs appellent "tous les agriculteurs syndiqués ou non à nous rejoindre pacifiquement sur ces lieux. Montrons une unité et une solidarité sans faille".

Une rencontre avec le préfet d'Occitanie

Palettes, tracteurs et braseros : le siège de l'A64 à hauteur de Carbone se poursuit ce samedi matin. Des centaines d'agriculteurs sont toujours sur place. Une délégation doit rencontrer le préfet d'Occitanie à 14h30 à Toulouse. 

Les agriculteurs réclament en priorité, le déblocage des enveloppes d'aides pour la MHE (maladie hémorragique épizootique), une baisse du GNR (gazole non routier) et des projets de réserve d'eau pour l'irrigation.

Pour l'instant, aucun membre du gouvernement de Gabriel Attal n'est attendu sur place. Le ministre de l'Agriculture Marc Fesneau, se rendra dans l'après-midi dans une ferme du Cher. 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité