Montagne : la disparition d'une icône du ski freeride emporté par une avalanche à seulement 32 ans

Le monde du ski est en deuil. Simon Noguère est mort ce jeudi 25 avril 2024, emporté par une avalanche dans le massif du Mont-Blanc. Âgé de 32 ans et originaire des Hautes-Pyrénées, ce passionné de ski était très connu dans le monde du freeride.

Simon Noguère, est décédé ce jeudi 25 avril, emporté avec deux autres skieurs par une avalanche dans les Alpes. Le jeune homme de 32 ans originaire des Hautes-Pyrénées, était une sommité dans le monde du freeride.

Mort dans une avalanche

Le drame s’est produit en début de matinée ce jeudi 25 avril à Saint-Gervais, dans le massif du Mont-Blanc, à proximité de l’aiguille de Tricot, à plus de 3 500m d'altitude. Un groupe de trois skieurs a été emporté par une avalanche.

Le Peloton de gendarmerie de haute montagne de Chamonix s’est rapidement rendu sur les lieux, assisté par l’hélicoptère de la gendarmerie Choucas 74. Un skieur a été retrouvé indemne, un second était blessé, mais les secouristes n’ont pu que constater le décès du troisième, Simon Noguère.

Une icône du freeride

Simon Noguère n’était pas un débutant. Originaire de Sers, dans les Hautes-Pyrénées, il était très connu dans le monde du ski freeride. Cet ingénieur de formation avait réussi à faire de sa passion du ski un métier. Il était devenu ambassadeur d'une marque de skis d'une grande enseigne.

Son village est aujourd'hui sous le choc. Simon Noguère venait de fêter ses 32 ans. Ce skieur chevronné cherchait sans cesse des voies extrêmes comme le Dièdre d’Oncet ou la face nord du Piméné, terrains de jeu peu fréquentés, y compris par les skieurs expérimentés. En 2019, il avait même testé la neige iranienne et ses sommets à plus de 5 000m.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité