• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Béziers : l'Etat attaque en justice l'installation de la crèche mobile de Noël

Béziers (Hérault) - la crèche mobile de la municipalité - décembre 2018. / © F3 LR S.Bonnet.
Béziers (Hérault) - la crèche mobile de la municipalité - décembre 2018. / © F3 LR S.Bonnet.

A Béziers, la crèche municipale de Noël fait à nouveau polémique. Cette année, c'est l'Etat qui attaque en justice l'installation de ce symbole dans la cour de la mairie. Le sous-préfet estime que cette crèche est contraire à la loi de 1905 sur la séparation des églises et de l'Etat.

Par Fabrice Dubault


Robert Ménard n'a pas hésité une seconde à réinstaller, cette année, la crèche de Noël dans l'enceinte même de la mairie de Béziers. Elle trône depuis le début de la semaine dans la cour du bâtiment.
Malgré 3 condamnations par la justice, ces dernières années, en vertu de la loi de 1905 sur la séparation des églises et de l'Etat, le maire de Béziers persiste et signe avec cette année une nouvelle solution de repli.
 

Puis-je vous dire un secret ? Il ne vous aura pas échappé que derrière les piliers, la crèche est sur roulettes... Donc, ce sera la première crèche de l'histoire des crèches qui se déplacera, si elle a besoin de se déplacer. Et elle continuera à exister." explique astucieusement et malicieusement Robert Ménard.


Mais roulettes ou pas roulettes...


La préfecture de l'Hérault a saisi en référé ce mercredi après-midi, le tribunal administratif de Montpellier. Le sous-préfet dénonce une volonté délibérée du maire de Béziers de ne pas respecter les principes de laïcité de la République.
Il demande le déménagement immédiat de la crèche dans un autre lieu que la mairie.
 

Il y a une volonté de provocation, presque de croisade. Lors de l'inauguration, il a lui même dit qu'il considérait que les condamnations étaient autant de décoration à sa boutonnière" déplore Christian Pouget, le sous-préfet de Béziers.

 
Béziers (34) : nouvelle polémique autour de la crèche de Noël installée dans la cour de la mairie
A Béziers, la crèche municipale de Noël fait à nouveau polémique. Cette année, c'est l'Etat qui attaque en justice l'installation de ce symbole dans la cour de la mairie. Le sous-préfet estime que cette crèche est contraire à la loi de 1905 sur la séparation des églises et de l'Etat. - F3 LR - Reportage : J.Gaussen et S.Bonnet

Pour le groupe Libre pensée à la mairie de Béziers qui défend les principes de cette loi, Robert Ménard joue à un jeu dangereux qui mêle politique et religion.
 

Je suis scandalisé en tant que Biterrois que des milliers de fonds publics soient utilisés tous les ans à des fins de propagande politique qui vise à dire que finalement le France est catholique et que les autres ne sont pas vraiment chez eux" Christophe Benoit, groupe "Libre pensée" à Béziers.


La justice devrait rendre sa décision dans les plus brefs délais...
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Béziers (34) : nouvelle polémique autour de la crèche de Noël installée dans la cour de la mairie

Les + Lus