Béziers : Robert Ménard, maire extrême-droite, élu président de l'agglomération Béziers Méditerranée avec 35 voix

Les 55 conseillers communautaires ont tranché entre les 2 candidats. Le sortant Frédéric Lacas et le maire de Béziers Robert Ménard. C'est ce dernier qui devient président de l'agglomération Béziers Méditerranée pour 6 ans. Il est élu avec 35 voix contre 18 à Frédéric Lacas au 1er tour de scrutin.

Béziers (Hérault) - Robert Ménard lors de son discours en séance d'installation du conseil communautaire Béziers Méditerranée - 16 juillet 2020.
Béziers (Hérault) - Robert Ménard lors de son discours en séance d'installation du conseil communautaire Béziers Méditerranée - 16 juillet 2020. © F3 LR
Frédéric Lacas et Robert Ménard sont candidats. 55 conseillers communautaires votent.
Robert Ménard obtient 35 voix, Frédéric Lacas 18 et il y a 2 votes blancs.
 
Béziers (Hérault) - Robert Ménard sort de l'isoloir - 16 juillet 2020.
Béziers (Hérault) - Robert Ménard sort de l'isoloir - 16 juillet 2020. © F3 LR O.Boisson
Robert Ménard est élu au 1er tour de scrutin, président de l'agglomération Béziers Méditerranée. C'est le premier maire d'extrême droite en France à la tête d'une agglomération. Il succéde à Frédéric Lacas.

Je suis ému... Je serai juste votre porte-parole. Je n'ignorerai personne... Je me battrai pour vous et jamais contre !

Robert Ménard, président de l'agglomération Béziers-Méditerranée

Béziers (Hérault) - Robert Ménard après son élection à la tête de l'agglomération - 16 juillet 2020.
Béziers (Hérault) - Robert Ménard après son élection à la tête de l'agglomération - 16 juillet 2020. © F3 LR L.Cadeau

Robert Ménard "ému et touché"

A peine élu, la voix étranglée d'émotion, il déclare : «Je suis ému évidemment. Ça me touche beaucoup. Je suis arrivé ici à l’âge de 8 ans, aujourd’hui je dirige la ville de Béziers et l’agglomération, c’est évidemment une immense satisfaction. Je n’ai jamais fait une campagne pour cette présidence contre qui que ce soit. J’ai juste envie qu’on arrête avec les guéguerres, les procès d’intention. Ici tout le monde se vaut. J’essaie juste de rassembler tout le monde et je vous garantis que je vais y arriver !».Pour son programme et les grands axes de sa politique, il assure : «La première préoccupation aujourd’hui, c’est d’être au service des citoyens. Leurs préoccupations : les transports, les déchets qui posent problème, ils cherchent du boulot. Voilà les quelques préoccupations immédiates auxquelles l’agglomération doit répondre» (...) «Les gens ne veulent pas de quelqu’un de revanchard, moi je ne suis pas revanchard, j’ai juste envie qu’on aille plus vite et pour aller plus vite, il faut bousculer l’agglomération. Je l’ai fait avec l’administration municipale de Béziers, je le ferai avec l’administration de l’agglomération».
 
Béziers (Hérault) -assemblée de l'agglomération avant le vote pour la présidence - 16 juillet 2020.
Béziers (Hérault) -assemblée de l'agglomération avant le vote pour la présidence - 16 juillet 2020. © F3 LR O.Boisson

Les discours des 2 candidats avant le vote

A 18h15, après les lectures légales, place aux discours des 2 candidats en lice.

Frédéric Lacas débute à la faveur de l'ordre alphabétique.

Que les choses soient bien claires : je ne me présente pas contre quelqu’un mais pour notre territoire, pour qu’il reste ouvert.

Frédéric Lacas, président sortant de l'agglo et candidat à sa succession.


Puis Robert Ménard monte à la tribune pour un long discours.

J'ai porté durant des années dans le monde entier les valeurs de la France, Liberté, Egalité, Fraternité. Je veux faire de même pour notre territoire.

Robert Ménard, maire de Béziers et candidat à la présidence de l'agglomération

2 hommes pour le fauteuil de président de l'agglomération

Qui succédera ce jeudi soir à Frédéric Lacas, le maire DVD de Sérignan à la tête de l'agglo de Béziers depuis 2014 ?
Réponse, après l'installation du nouveau conseil communautaire issu des élections municipales et après le vote des 55 conseillers de l'assemblée pour élire un président pour 6 ans.

Le vote est secret uninominal à la majorité absolue, chaque conseiller à 1 voix. Au 1er tour de scrutin, un candidat doit obtenir 28 voix au moins pour être élu. Sinon, il y a un second tour également à la majorité absolue, puis un 3e à la majorité relative, si besoin.
L'assemblée élira ensuite les vice-présidents.
 

Robert Ménard candidat favori

Le maire extrême-droite de Béziers, très largement réélu avec le soutien du Rassemblement National et par Debout la France au 1er tour des Municpales en mars dernier avec 68,74%, pour une abstention de 56%, est candidat. Il était 2e vice-président en charge de l'habitat, du logement et du renouvellement urbain, lors de la précédente mandature.  
Son voeu le plus cher est que Béziers retrouve la présidence de l'agglo comme du temps de Raymond Couderc, entre 2001 et 2014. Ce serait aussi une belle prise politique pour Robert Ménard et le Rassemblement national, celle d'une agglomération de 130.000 habitants environ. Et une revanche sur 2014.

En avril 2014, même scénario qu'aujourd'hui, ou presque. L'élection du président de l'agglomération de Béziers s'était traduite par un duel entre Robert Ménard, alors nouveau maire de Béziers et Frédéric Lacas maire DVD de Sérignan, vainqueur de la primaire organisée par la droite locale. Frédéric Lacas l'avait emporté dès le premier tour de scrutin à la majorité absolue, 33 voix à 28, un 3e candidat étant vite distancé.
 
Il est déjà à la tête virtuelle des 25 voix des conseillers communautaires issus de sa majorité à la mairie de Béziers. Il lui faut donc trouver 3 élus de plus dans les 16 autres communes. 3 fidèles, comme Didier Bresson, élu de Cers, Robert Gély, élu de Lieuran-lès-Béziers ou Claude Allingri de Montblanc.
Le résultat semble donc inéluctable.

Quid du sortant Frédéric Lacas ?

Le président sortant le l'agglo est le maire DVD de Sérignan, Frédéric Lacas, lui aussi très largement réélu au 1er tour des Municipales avec 71,9% des suffrages. Il défend son bilan de 6 ans.
Il dit vouloir être candidat. Mais des tractations sont en cours pour organiser une opposition à Roberd Ménard.

Un frondeur anti-Ménard pourrait également tenter une union des indécis et opposants, il s'agit du maire DVD de Sauvian Bernard Auriol, élu avec 81,7% au 1er tour des Municipales. Mais sa marge de manoeuvre est plus que limitée.

Suivre le vote en direct sur la page Facebook de l'agglo de Béziers depuis le Zinga Zanga.
 
Les 17 communes de l'agglomération Béziers Méditerranée
Béziers (siège de l'agglo) = 77 177 habitants (2017)
Alignan-du-Vent = 1 737 (2017)
Bassan = 2 112 (2017)
Boujan-sur-Libron = 3 378 (2017)
Cers = 2 566 (2017)
Corneilhan = 1 717 (2017)
Coulobres = 360 (2017)
Espondeilhan = 1 033 (2017)
Lieuran-lès-Béziers = 1 396 (2017)
Lignan-sur-Orb = 3 199 (2017)
Montblanc = 2 848 (2017)
Sauvian = 5 353 (2017)
Sérignan = 6 956 (2017)
Servian = 4 937 (2017)
Valros = 1 616 (2017)
Valras-Plage = 4 207 (2017)
Villeneuve-lès-Béziers = 4 207 (2017)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections robert ménard rassemblement national
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter