PHOTOS. 10 mètres de long, 4 mètres de haut : un squelette entier de dinosaure sorti de terre dans l'Hérault

À l'ouest de Béziers, un squelette presque entier de titanosaure est progressivement sorti de terre puis a été nettoyé par des amateurs en paléontologie. Un randonneur a fait cette rare découverte il y a deux ans. Habituellement, les ossements de dinosaures sont retrouvés isolés, éparpillés dans la nature.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Plusieurs mètres d'ossements pour un sacrum, dix vertèbres dorsales et quelques côtes. Retrouvé dans le sol de l'Hérault, ce squelette fossilisé n'a rien d'humain. 

Depuis deux ans, les bénévoles de l'association culturelle, archéologique et paléontologique de l'ouest biterrois s'emploient à déterrer, puis nettoyer la gigantesque carcasse d'un titanosaure. 

Long de 10 mètres pour environ 4 mètres de haut, cet herbivore de la période du Crétacé gisait sous la terre rouge depuis 70 millions d'années. 

Un secteur riche en fossiles

Damien Boschetto a repéré le squelette dans la forêt de Montouliers, en promenant son chien, un matin. "Les racines des arbres ont provoqué un éboulement de falaises et les premiers ossements sont apparus", raconte, sur place, ce bénévole à France 3 Occitanie.

Une découverte intéressante, mais relativement habituelle, pense-t-on encore à cet instant au sein du collectif de passionnés. Le secteur est en effet connu et fouillé depuis 1996 pour sa richesse paléontologique. Des milliers de fossiles en ont déjà été extraits.

C'est en creusant la terre que les bénévoles réalisent la rareté du trésor enfoui sous leurs pieds. En effet, le squelette est presque entier, complet à 70%. Quand les ossements de dinosaures sont généralement retrouvés isolés, éparpillés dans la nature par les années. 

Le crâne n'a pas encore été retrouvé

"C'est notre bébé", se réjouit un autre bénévole, Didier Clavel, qui confirme : "un animal complet, ça ne se trouve pas tous les jours" 

Depuis son extraction au début du mois, le dos du titanosaure a rejoint 150 autres parties de son corps, rassemblées au laboratoire du musée de Cruzy. Sur place, les bénévoles s'attachent à nettoyer le squelette, avant de connaître sa destination finale. 

 

Reste aussi un peu de travail, sur les lieux de la fouille. Une partie de la queue - présument les bénévoles - est encore à déterrer. Tandis que le crâne du dinosaure n'a pas encore retrouvé.