• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Hérault : le Brexit, un coup dur pour la cave coopérative de Pomérols

Pomérols (Hérault) - des caisses de Picpoul en attente de départ pour le Royaume-Uni - 2019. / © F3 LR
Pomérols (Hérault) - des caisses de Picpoul en attente de départ pour le Royaume-Uni - 2019. / © F3 LR

Le Brexit n'inquiète pas que les ressortissants britanniques. Le scénario d'une sortie non négociée du Royaume-Uni de l'Union Européenne est de plus en plus probable. Un coup dur pour les viticulteurs et certaines appellations qui réalisent jusqu'à 50% des ventes Outre-Manche. Exemple à Pomérols.

Par Fabrice Dubault


Le ballet incessant des camions, c'est un signe toujours positif dans une entreprise. Mais à la cave coopérative de Pomérols dans l'Hérault, l'actualité internationale vient ternir le tableau... le mot qui fâche, c'est BREXIT.
Car dans cette entreprise située entre Agde et Pézenas, le client roi est anglais. Il s'agit du groupe Tesco, le numéro un des supermarchés britanniques. Il écoule 1,5 million de bouteilles par an et le Royaume-Uni représente au total 2,5 millions de bouteilles, soit 33% du chiffres d'affaires de la cave.
 

Vente de 40% de la production de Picpoul au Royaume-Uni


Dans les années 2010, la cave coopérative de Pomérols, a séduit la marché anglais avec son Picpoul. Face au succès, c'est toute l'appellation qui a emboité le pas. Aujourd'hui, ce sont plus de 40% des bouteilles produites dans l'Hérault qui sont vendues sur le marché britannique.

Après le rejet de l'accord sur le Brexit mardi dernier, c'est toute une filière qui est supendue aux prochaines décisions internationales. Mais en attendant, les caves Beauvignac profitent paradoxalement de cette phase de transition.
 

Depuis des semaines, on a un accroissement des commandes pour faire du stock sur le marché anglais, en vue d'un Brexit dur" explique Joël Julien, directeur général des Caves Beauvignac à Pomérols.


Les députés britanniques doivent se prononcer le 29 janvier prochain. Et un Brexit dur est désormais le scénario le plus probable...

Un véritable défi pour la filière viticole du Languedoc-Roussillon. La Grande-Bretagne est le 3ème partenaire commercial, juste derrière la Chine et les Etats-Unis.
 
Pomérols (34) : le Brexit, un coup dur pour la cave coopérative
Le Brexit n'inquiète pas que les ressortissants britanniques. Le scénario d'une sortie non négociée du Royaume-Uni de l'Union Européenne est de plus en plus probable. Un coup dur pour les viticulteurs et certaines appellations qui réalisent jusqu'à 50% des ventes Outre-Manche. Exemple à Pomérols. - F3 LR - Reportage : S.Banus et E.Garibaldi

Sur le même sujet

Béziers : les élèves du lycée Henri-IV se mobilisent contre l’organisation des épreuves du bac blanc

Les + Lus