Hérault : le département expérimente le cumul du RSA avec un revenu saisonnier pendant les vendanges

Le conseil départemental de l'Hérault va compensser les pertes d'allocations RSA si un bénéficiaire trouve une activité viticole rémunérée. Une façon de revaloriser les bas salaires du secteur.

Les vendanges à la main - archives.
Les vendanges à la main - archives. © maxppp Bonnaud Guillaume
Alors que certains domaines d'Occitanie ont déjà commencé les vendanges, il y a quelques jours, le conseil départemental de l'Hérault a peut-être trouvé une solution pour pallier le manque de bras : rendre plus attractifs ces postes auprès des allocataires du revenu de solidarité active (RSA) en complétant la perte de revenu.

Aujourd’hui, une personne seule au RSA sans enfant peut recevoir 564€ par mois. En signant un contrat saisonnier rémunéré au smic (1.219€ net/ mois) le montant de son RSA devrait normallement baisser. Avec la compenssation du département, ce ne sera plus le cas. Revenu de solidarité active et salaire seront cumulés. Soit, un total de 1.783€ mensuel.

Toutefois, il faut rester prudent sur le total en le ramenant au prorata du nombre de semaines travaillées, les périodes de vendanges durent en moyenne entre 2 et 3 semaines.

Selon Claudine Vassas-Mejri, vice-présidente déléguée aux politiques d'insertion et à l'économie sociale et solidaire, ce dispositif peut permettre à certains allocataires de découvrir un secteur professionnel qui recrutent.

L'idée n'est pas d'envoyer les 44 000 allocataires de l'Hérault à la vigne, mais la viticulture est un secteur qui a des besoins récurrents de personnels. Cela peut permettre à certains de se projeter et de peut-être retrouver une activité.

Claudine Vassas-Mejri

Au moins 50 000 postes en Occitanie 

Selon Jean-Marie Fabre, président de la fédération des vignerons indépendants basé dans le département de l'Aude, rien qu'en région Occitanie, le secteur devrait recruter entre 50 000 et 60 000 personnes pour les vendanges cette année.

Attention toutefois, les postes visés sont accesssibles à des personnes ayant une bonne capacité physique. Le département de l'Hérault espère convaincre une centaine d'allocataires cette année. Pour bénéficier du cumul, il suffit d'envoyer ses bulletins de salaires à l'adresse mail suivante : rsa-saisonniers-viti@herault.fr.

Après le confinement, le conseil départemental du Gard avait lancé un dispositif similaire pour les emplois dans le secteur de l'agriculture, il avait attiré une quarantaine de personnes.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendanges agriculture économie viticulture solidarité société emploi politique