Hérault : la grêle détruit des vignes à 3 semaines des vendanges au nord de Béziers

Les orages de grêle très localisés qui se sont abattus sur l'Hérault jeudi après-midi ont fait des dégâts dans les vignes, principalement autour de Béziers. A Boujan-sur-Libron, certains viticulteurs ont perdu entre 50% et 75% de leur récolte sur plusieurs parcelles.
Boujan-sur-Libron (Hérault) - 70% de la récolte a été victime de la grêle - 24 juillet 2020.
Boujan-sur-Libron (Hérault) - 70% de la récolte a été victime de la grêle - 24 juillet 2020. © F3 LR
Les orages d'été sont toujours dangereux pour les vignobles. En quelques secondes, des chutes de grêles peuvent détruire une vigne à quelques semaines des vendanges.
Jeudi après-midi, vers 15h, la grêle est tombée sur Boujan-sur-Libron accompagnée de 80 mm de pluie, selon le pluviomètre installé sur le toit de la coopérative.Les grêlons ont fait des dégâts dans les vignes. A l'est du village, certaines parcelles sont détruites à 70%. Un orage, le 14 juin dernier, avait déjà fragilisé les raisins. Cette fois-ci, le botrytis, un champignon responsable de la pourriture grise, devrait avec les fortes chaleurs décimer la récolte. Sans oublier que le peu de raisins viables restant sera de mauvaise qualité.

Il faut sécher les raisins avec le vent du nord pour qu'ils cicatrisent naturellement et avec les produits. Cela peut sauver ceux qui ne sont pas touchés.

Jean-Marie Augé, vigneron.

Boujan-sur-Libron (Hérault) - un vigneron constate les dégâts sur ses vignes après la grêle - 24 juillet 2020.
Boujan-sur-Libron (Hérault) - un vigneron constate les dégâts sur ses vignes après la grêle - 24 juillet 2020. © F3 LR C.Plichart

Le maire de Boujan-sur-Libron va demander le classement de sa commune en état de catastrophe naturelle.
Le Gard a également été touché jeudi par des chutes de gros grêlons, jusqu'à 4cm de diamètre. Mercredi, c'est le Gard rhôdanien, et plus particulièrement la Vallée de la Cèze, qui a été victime de la grêle. Des exploitations viticoles ont subi un orage qui a duré plus de 30 minutes.
Vers 16h30, jeudi, sur Montpellier et ses environs, le vent et la grêle ont surpris les promeneurs. L'orage a duré à peine 5 minutes mais son intensité était forte. 2 autres chutes de grêle ont suivi jusqu'à 19h.
Chute de grêle à Montpellier - 23 juillet 2020.
Chute de grêle à Montpellier - 23 juillet 2020. © F3 LR C.Plichart
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viticulture agriculture économie vins culture gastronomie vendanges météo intempéries