Hérault : A Montpeyroux, un couple s'apprête à fêter ses 70 ans de mariage

Ils se sont mariés le 11 octobre 1949. Ils fêtent leur noce de Platine. / © France3 Occitanie c l.Beaumel/ J.Morch
Ils se sont mariés le 11 octobre 1949. Ils fêtent leur noce de Platine. / © France3 Occitanie c l.Beaumel/ J.Morch

Hervé et Suzette Villar se sont dit oui il y a 70 ans. Depuis 1949, les deux amoureux sont toujours ensemble. Une vie de couple qui a su résister au temps. Un bonheur partagé qu'ils ont su préserver en distillant autour d'eux beaucoup d'amour. A Montpeyroux, ils vont célébrer leurs noces de platine.

Par Laurent Beaumel

Niché au pied du Mont-Baudille, le village de Montpeyroux respire la tranquilité. Paisible, entouré de vignes et de garrigue. C'est dans ce village qu'Hervé Villar a passé sa vie avec son épouse Suzette. L'ancien viticulteur et éleveur a su conquérir le coeur de sa femme alors qu'il était tout jeune. Ce n'était pas très loin du village où ils habitent, sur le plateau du Caylar.


J'ai perdu la tête, quand j'ai vu Suzette

Suzette ne tarde pas à remarquer le jeune homme venu voir son père. C'est elle qui engage la conversation. La jeune femme est séduite autant par Hervé que par le magnifique cheval qui l'accompagne.
 

j'allais voir mon père qui avait un troupeau là haut. Mais quand je l'ai vu je ne regardais plus les brebis.

Un cheval que seul un fils de bonne famille pourrait posséder. Cette amour de jeunesse va se transformer en histoire d'Amour qui contrairement à ce que dit la chanson ne s'est pas mal fini, bien au contraire. La leur, résiste au temps et aux agressions de la vie.


Un voyage de noces d'un mois

Le mariage est prévu pour le 11 octobre 1949. Le couple qui n'a jamais quitté son village décide de partir pour la ville lumière. Hervé et Suzette prennent le train pour la capital. Ils s'y sentent si bien qu'ils y restent un mois. Les visites s'enchaînent à un rythme effréné. La Tour Eiffel, Notre Dame, Montmartre, le trou des Halles, le faubourg Saint-Honoré, Pigalle. La ville lumière regorge de monuments et de musées. Mais il faut rentrer.


Le travail de la vigne, les brebis et la chasse rythment les saisons 

De retour au pays, Hervé retrouve ses brebis et ses vignes. Un héritage familial. Son père ancien poilu, prisonnier de guerre était vigneron et éleveur.
 

vous savez autrefois le travail des vignes se faisait à la pioche. On n'avait pas le temps d'être malade, Hervé 95 ans

Le lait des brebis était ensuite récupéré par un camion citerne chaque jour. Direction Roquefort pour la confection du fromage. Mais il ne fallait pas rater le camion qui n'attendait pas. 

Hervé a élevé des brebis pour le lait et cultiver la vigne. Héritage familiale d'une vie passée à la terre. / © france3 Occitanie c L.beaumel/ J.Morch
Hervé a élevé des brebis pour le lait et cultiver la vigne. Héritage familiale d'une vie passée à la terre. / © france3 Occitanie c L.beaumel/ J.Morch


Sinon il fallait monter sur le plateau pour acheminer le lait. Et à cette époque pas d'autoroute. Il fallait près de 2 heures pour faire le trajet jusqu'aux laiteries sur le causse.
 

A l'époque le lait de brebis ça payait très bien. On arrivait à vivre, Hervé 

Quand il ne travaille pas Hervé prend le chemin de la garrigue et des vignes pour chasser. Grives, perdreaux, pigeons ramiers et lièvres ne font pas long feu. Hervé est une fine gachette.
Suzette n'accompagne pas son mari à la chasse, mais elle cuisine le gibier. Le couple d'agriculteur vit une vie paisible dans ce village de l'arrière pays.
 

vous savez il apportait jusqu'a 7 lièvres dans le couloir,  Suzette 93 ans.

Si ils reconnaissent parfois que les fins de mois étaient difficiles, l'important était ailleurs. "On a une vie simple" dit Hervé, mais où la tendresse et l'affection dominent. De cette union naîtront 3 filles. La famille s'aggrandira quelques années plus tard avec l'arrivée de petits enfants et d'arrières. 6 au total.


A 95 ans, Hervé conduit toujours

Il ne se passe pas une semaine sans visites. Que ce soit leurs filles qui habitent dans le département ou leurs petits enfants tout le monde passe à Montpeyroux.

Les époux Villar vont fêter leur 70 ans de mariage. Le secret de cette longévité tient en peu de mots : fidélité, amour et famille. / © france3 Occitanie c L.Beaumel/ J.Morch
Les époux Villar vont fêter leur 70 ans de mariage. Le secret de cette longévité tient en peu de mots : fidélité, amour et famille. / © france3 Occitanie c L.Beaumel/ J.Morch


Le jour de notre passage c'était Héléna et Juliette, 12 ans qui étaient venues déjeuner avec leurs arrières grands parents. Au menu des Cailles préparées par Suzette, accompagnées de frites maison.
 

Vous savez je les ai gardées ces deux là, en parlant de ces deux arrières petites filles, nous avoue Suzette avec un grand sourire

Hervé et Suzette sont des arrières grands parents comblés. Le secret de cette longévité expliquent ils c'est la fidélité et la liberté. Hervé conduit toujours même si ces filles aimeraient bien qu'il lache le volant.
 

Hervé 95 ans a eu une 203 peugeot à ses débuts mais c'est au volant de sa Clio Renault qu'il aime aller se promener avec Suzette ou chercher le pain. / © France3 Occitanie c L.Beaumel/ J.Morch
Hervé 95 ans a eu une 203 peugeot à ses débuts mais c'est au volant de sa Clio Renault qu'il aime aller se promener avec Suzette ou chercher le pain. / © France3 Occitanie c L.Beaumel/ J.Morch


Mais Hervé et Suzette aiment aller se promener au-dessus de leur village pour contempler le panorama qui les émerveille toujours autant.
 

Suzette et Hervé aiment venir se promener pour admirer le panorama autour de Montpeyroux (34) / © france3 Occitanie c L.beaumel/ J.Morch
Suzette et Hervé aiment venir se promener pour admirer le panorama autour de Montpeyroux (34) / © france3 Occitanie c L.beaumel/ J.Morch


Si la liberté est importante, Hervé reconnait que Suzette a été une épouse modèle et très fidèle. Et quand on lui demande qu'elle est sa plus grande qualité:
 

Elle ne va pas voir le voisin dit-il dans un grand éclat de rire


Le 27 octobre prochain Hervé et Suzette ont décidé de convier tout le monde pour fêter leurs noces de platine. Un grand banquet sera organisé dans une salle du village. Suzette et Hervé Villar n'en ont pas fini de rendre les gens heureux. A Montpeyroux l'amour dur toujours contrairement à Capri

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus