Que sont devenus les squatteurs expulsés de Luttopia à Montpellier ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ambre Lefevre

110 personnes ont été délogées de Luttopia, l'ancien bâtiment de la DDASS devenu un squat, la semaine dernière à Montpellier. Depuis, aucune solution n'a été trouvée. Des négociations sont en cours pour qu'un terrain puisse être équipé avec des bungalows, mais l'hiver arrive.


Une semaine après l'expulsion du squat Luttopia à Montpellier, la situation est toujours aussi critique. Aucune solution n'a été trouvée pour héberger ceux qui avaient trouvé refuge dans l'ancienne DDASS inoccupée. 

Les négociations avancent avec les pouvoirs publics, mais beaucoup trop lentement, car l'hiver approche. Les centres d'hébergements d'urgence sont totalement saturés. Les expulsés se retrouvent à la rue sans que les pouvoirs publics ne soient en mesure de les mettre à l'abri.

Le système D a donc prévalu : certains sont accueillis chez des particuliers ou par Médecins du Monde ou la Fondation Abbé Pierre. D'autres dorment désormais sous tente, sur un terrain mis à disposition par une association.

Reportage à Montpellier de Caroline Agullo, Sylvie Bonnet et Franck Detranchant.
durée de la vidéo: 02 min 30
Montpellier : où sont logés les squatteurs expulsés de Luttopia ?

Le collectif s'est vu proposé la mise à disposition d'un terrain viabilisé pour y installer légalement des bungalows. Mais il faut maintenant le feu vert de la Métropole, qui ne s'est pas encore positionnée et sans qui le projet ne peut aboutir.

Depuis près d'un an 110 personnes vivaient dans le squatt Luttopia : des familles, des jeunes, des étrangers habitaient dans cet abri faute de place dans les dispositifs d'hébergements d'urgence à Montpellier.