Des Ralae, responsables animation loisirs, toujours en grève à Montpellier

Illustration / © France 3 régions
Illustration / © France 3 régions

52 des 63 Ralae, responsables animation loisirs employés par la mairie, étaient en grève, mardi, jour de rentrée à Montpellier. Une grève qui perturbe notamment les cantines mais les "Ralae" entendent poursuivre leur mouvement s'ils n'obtiennent pas la revalorisation salariale qu'ils demandent.

Par Zakaria Soullami


La semaine de rentrée est tendue dans les écoles montpelliéraines. En cause : le bras de fer qui oppose le maire Philippe Saurel aux responsables d'accueil et de loisirs dans les écoles : les Ralae, en grève depuis mardi. Ce mouvement perturbe les cantines et les accueils périscolaires.

Qui sont les Ralae ?

Les responsables animation loisirs sont des employés municipaux notamment en charge du pointage dans les cantines scolaires ou encore de l'accueil périscolaire. Ils ont un rôle d'encadrement, c'est la raison pour laquelle ils veulent une revalorisation de leur salaire.

Un Ralae s'occupe d'environ une dizaine d'animateurs, c'est ce qui explique leur nombre: 63 à Montpellier pour quasiment deux fois plus d'écoles : 123.

Reportage de Sandrine Navas et Jean-Philippe Faure.
Montpellier : conflit entre les Ralae et la mairie
Navas S./Faure J-P.

Un dispositif de substitution mis en place

Afin de ne pas pénaliser les élèves, Philippe Saurel a décidé de "remplacer" des grévistes par des élus. Même si les élus assurent qu'ils ne sont pas dans les écoles pour les remplacer mais pour être présents pour les élèves.

Le duplex de notre journaliste Sandrine Navas, depuis l’école Spinoza de Montpellier.
Montpellier : grève des personnels RALAE dans les écoles
Duplex F3 LR S.Navas

Plusieurs syndicats ont accusé le maire de Montpellier d'être un "casseur de grève". Ce dont il se défend, assurant "ne pas vouloir laisser les parents dans la panade".

Les responsables animation loisirs ont déjà obtenu une augmentation de 30 euros de leur salaire en juillet dernier. Ils l'a jugent insuffisante.
La grève devrait se poursuivre au moins jusqu'à demain vendredi.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les images des manifestations à Barcelone

Les + Lus